PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

« L’âme de nos marins plane sur l’océan
Je l’ai vue ce matin sous l’aile d’un Goéland »

 Ces deux phrases chapeautent le journal de l’association « AUX MARINS » dont m’a entretenue en 2008 une orpheline pupille de la nation d’Audincourt dans le Doubs.

Il y a maintenant 13 ans de cela !!!

Orpheline de guerre et pupille de la nation, fille d’un marin « Mort pour la France » à Mers-El-Kébir le 03 juillet 1940 cette orpheline pupille de la nation, dont le corps de son papa n’a jamais été retrouvé, m’a fait connaître un cénotaphe (tombeau en l’absence de corps » créé dans un fortin de granite à la pointe Saint Mathieu.

Ce lieu de mémoire est exactement situé au bord de la mer d’Iroise.

C’est le Mémorial National des marins « Morts pour la France ». Il est sur la commune de PLOUGONVELIN dans le Finistère et il a été inauguré le 8 mai 2005

 L’association « Aux marins », dans laquelle s’est investie notre correspondante, assure le développement et le rayonnement de ce Mémorial National des Marins.

Elle organise de nombreuses visites sur ce site magnifique.

On peut visiter le cénotaphe qui compte une collection impressionnante de photos de marins disparus Mort pour la France, exposées sans ordre hiérarchique, d’une stèle de Le Guillevic, dédiée aux marins décédés au cours de la première guerre mondiale, les ruines d’une Abbaye du 12eme siècle, une chapelle, un phare et un Sémaphore ……

 Les bénévoles de la région, toutes et tous très dévoués, prennent soins des visiteurs qui viennent visiter ce lieu de mémoire, assurent l’entretien du site, du scénographe et le fleurissement, « le tout dans un bel esprit de reconnaissance envers ceux qui ont donné leur vie pour la France et qui n’ont, que la mer pour tombeau » m’a assurée notre correspondante. « C’est pour avoir un lieu de recueillement que nos adhérents pupilles de la nation orphelins de guerre, et enfants de marins, visitent ces lieux. Ils ont vécu avec leurs famille un drame maritime sans avoir eu la consolation de pouvoir se recueillir sur une tombe »

 Grace à l’association « aux marins » ils auront le réconfort de savoir que leurs disparus ne sont pas oubliés et que leur souvenir est pour toujours présent là face à la mer d’IROISE.

 Ce réconfort n’est malheureusement pas le possible pour de nombreux autres pupilles de la nation orphelins de guerre, dont le parent a disparu, mais pas en mer, au cours d’autres conflits plus récents …Indochine, Algérie …

 Merci à notre amie d’Audincourt pour l’aide que m’a apporté son message, pour faire connaître ce haut lieu de mémoire spécifique et cette association « aux marins ».

 Anne CHALONS

officier de la Légion d’honneur
Présidente