Nous ne pouvons nous taire devant ces actes antisémites odieux

Réunis ce dimanche 27 janvier matin dans la chapelle de l’esplanade Denise Lorach, à la Citadelle de Besançon, 74 ans après la libération d’Auschwitz par les troupes russes, NOUS NOUS SOUVENONS ! Officiels, Représentants Religieux de toute confession, Pupilles de la Nation et Orphelins de guerre de tous les conflits, sections d’Anciens Combattants, Souvenir Français, nous…

NANKIN (Chine) : le saviez vous ?

                                                          L’Oskar Schindler de Chine 1   JOHN HEINRICH DETLEF RABE est un homme d’affaires allemand, né en 1882 à Hambourg. Passe plusieurs années en Afrique et en 1908 part pour la Chine. Y travaille de 1910 à 1938 pour le compte de Siemens dans plusieurs villes. Il réside enfin à NANKIN, alors capitale de…

Les Fusillés de BALLERSDORF

Les fusillés de Ballersdorf J’ai découvert Ballersdorf, ce petit village sundgauvien, dans les années 1980 grâce à Guschti Vonville, homme de théâtre et de médias qui, en bon connaisseur de sa terre, m’a fait voir les lieux essentiels du Sundgau, cette partie méridionale de l’Alsace, en prévision d’un documentaire télévisé que je préparais. Guschti me…

LES ALSACIENS ET MOSELLANS INCORPORÉS DE FORCE DANS L’ARMÉE ALLEMANDE

LES ALSACIENS ET MOSELLANS INCORPORÉS DE FORCE DANS L’ARMÉE ALLEMANDE Geof­frey Koenig, Prix univer­si­taire de l’in­cor­po­ra­tion de force – Par Marie Goerg-Lieby – Photos Hervé Michel Pour encou­ra­ger la recherche histo­rique dans le domaine de l’in­cor­po­ra­tion de force, le prix « Armand Gangloff » a été remis à Geof­frey Koenig, étudiant de la faculté des sciences histo­riques…

Au Habsterdick, un camp de prisonniers à ne pas oublier

BASSIN HOUILLER Stiring-Wendel : Au Habsterdick, un camp de prisonniers à ne pas oublier Durant la Seconde Guerre mondiale, à deux pas des habitations de la cité du Habsterdick, des centaines de prisonniers, notamment soviétiques, ont été détenues dans un camp, comme il y en avait d’autres dans le Bassin houiller. Le camp de prisonniers…

Hommage aux soldats morts pour la France

  Hommage aux soldats morts pour la France ! Traditionnellement Gibel n’oublie pas ses morts lors de la fête locale. C’est donc une cérémonie protocolaire qui s’est déroulée dimanche après la messe devant le Monument aux Morts où s’est rendu le cortège emmené par Rachel Lautré, le maire, accompagnée d’élus, des représentants et des porte-drapeaux…