Pupille de la Nation

Orphelin de Guerre

Nos Parents sont morts pour votre Liberté

“HISTORIQUE DU STATUT de PUPILLE DE LA NATION”

La loi du 27 juillet 1917 crée le statut de pupille de la Nation. La proposition de loi avait été déposée  le 22 avril 1915 par Léon BOURGEOIS sénateur de la Marne, il fallut donc plus de 2 ans pour que ce statut de Pupille de la Nation soit instauré. Nous devons cette loi à Georges CLEMENCEAU alors au gouvernement.

Ce fut lui qui le premier déclara : « Ces Français que nous fûmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous ».

Par son article 1, “La France adopte les orphelins dont le père, la mère ou le soutien de famille a péri, au cours de la guerre de 1914, victime militaire ou civile de l’ennemi”. Un enfant, adopté par l’État à la suite d’un jugement du tribunal de grande instance demandé soit par le tuteur légal de l’enfant, soit par l’État lui-même, devient pupille de la Nation.

Merci à notre nouveau sponsor ALPEX une entreprise solidaire du Monde Combattant et des Pupilles de la Nation Orphelins de Guerre

Pupilles et Orphelins Spot Infos

 

Retrouvez nos publications par Catégories

Images et montages  de Claude Passepont 
Président FNAPOG 31

Mettez votre souris sur l’image pour stopper le diaporama
Cliquez sur les flèches pour passer à l’image suivante.

Témoigner, s’exprimer pour exister

derniers articles

Mathilde  DALTROFF

Mathilde DALTROFF

                                                              Mathilde DALTROFF   Cette Normande de la famille BLOCH, est née à Saint-Dié (Vosges) le 26 mai 1858. Avec sa fille Jeanne elle réside à Paris. Jeanne est née le 28 décembre 1884, chez une sage-femme rue...

lire plus
Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! … Récit de Marie-France PÉRÈS encore plus de  nouvelles pages

Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! … Récit de Marie-France PÉRÈS encore plus de nouvelles pages

                     Marie-France PÉRÈS, genèse de ce récit  Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! Je commençais ainsi mon récit dans le livre « Si mon père et ma mère avait été là ». C’était il y a quinze ans et certaines personnes de mon entourage...

lire plus
Rino Della Negra Résistant-fusillé-mort pour la France

Rino Della Negra Résistant-fusillé-mort pour la France

Rino Della Negra naît 18 août 1923 à Vimy dans le Pas-de-Calais, de parents italiens, naturalisés en 1938. Son père, briquetier, est originaire d'Udine, dans le Frioul. La famille s'installe en 1926, dans la région parisienne, à Argenteuil, dans le quartier Mazagran,...

lire plus
Il entre au Panthéon : Missak Manouchian l’Arménien,

Il entre au Panthéon : Missak Manouchian l’Arménien,

Il entre au Panthéon : Missak Manouchian l'Arménien, l'homme engagé, le résistant, le poète francophile   Le 21 février, jour du 80e anniversaire de l'exécution de vingt-deux résistants dont il était le leader, Missak Manouchian va entrer au Panthéon avec son...

lire plus
Connaissez-vous l’histoire de la villa Massilia à Sainte-Maxime ?

Connaissez-vous l’histoire de la villa Massilia à Sainte-Maxime ?

NICE-MATIN 17 février 2024 Connaissez-vous l'histoire de la villa Massilia à Sainte-Maxime, qui a abrité des enfants juifs orphelins entre 1945 et 1948 ? C’est au lendemain de la Seconde Guerre mondiale que le maire de l’époque, Jacques Sadoul, expose au conseil...

lire plus
Robert Badinter, l’homme qui a fait abolir la peine de mort, est décédé

Robert Badinter, l’homme qui a fait abolir la peine de mort, est décédé

La FNAPOG présente ses condoléances à la famille de Maître Badinter et s'incline devant la mémoire d'un très grand Homme. Marie-Louise LorenzonPrésidente Robert Badinter (/ʁɔbɛʁ badɛ̃te/a), né le 30 mars 1928 dans le 16e arrondissement de Paris et mort dans la nuit du...

lire plus
Aller au contenu principal