PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 

Ce 30 avril 2019, la légion étrangère célèbre la bataille de Camerone à Aubagne, l’occasion d’honorer l’esprit de sacrifice de cette troupe d’élite.
Le 30 avril 1863, dans le village de Camerone, au Mexique, un détachement de 63 légionnaires va résister héroïquement face à 2 000 soldats de l’armée mexicaine.
Ce détachement sous les ordres du capitaine Jean Danjou, est chargé de protéger un convoi de ravitaillement de l’armée française. Barricadé dans la cour d’une auberge entourée de murs, l’objectif est de retenir le plus longtemps possible les forces ennemies pour que le convoi puisse être sauvé.

Les mexicains proposent la reddition aux français, le capitaine la refuse et va pendant plusieurs heures tenir tête avec ses hommes à 600 cavaliers et 1 400 fantassins.

Comme la plupart de ses hommes, le capitaine Danjou est tué, seul, une poignée de légionnaire s’en sortira vivant.

De cet acte héroïque est née une tradition. Chaque année, le 30 avril, toute la Légion célèbre Camerone. En tête de la célébration, un légionnaire défile, il porte dans un coffret la main articulée du capitaine Danjou, une main qu’il avait perdu dans un accident, une main devenue une véritable relique.