PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

La carte du combattant de 1914-1918

Des cartes créées en 1926. La carte du combattant est créée en 1926, dans le prolongement du droit à réparation reconnu aux anciens combattants et voté en 1919. Un Office national du combattant est créé à cette fin, regroupé avec l’Office des mutilés et réformés de la guerre (créé en 1916 pour les reclasser professionnellement) et l’Office national des pupilles de la nation (créé en 1917 pour les orphelins de guerre) au sein de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), qui dispose d’antennes départementales.
Qui l’obtenait et pourquoi ? L’attribution de la carte au titre de 1914-1918 n’était pas automatique, il fallait que l’ancien combattant la demande et qu’il ait combattu au moins 90 jours. Elle ouvrait droit à des avantages fiscaux, à une retraite, à une croix, etc.
A quoi ressemblait-elle ? Une carte de combattant de la Grande Guerre est reproduite ici. Y figurent toujours au recto une photo et les indications des nom, prénoms, date et lieu de naissance, domicile du titulaire. Le verso précise qu’il est autorisé à porter l’insigne de la croix du combattant.
Comment retrouver une carte ancienne ? Vous n’avez plus la carte du combattant d’un arrière-grand-père qui a participé à la guerre de 1914-1918 ? Et vous n’avez même pas de photo de lui ? Vous pouvez peut-être tout retrouver aux archives départementales. Chaque office départemental des anciens combattants conservait des listes nominatives (inscriptions, radiations, décès, mises à jour), des dossiers individuels (formulaires avec photographies, anciennes cartes restituées…), des formulaires avec photographie, des cartes avec photographie restituées – car pour un renouvellement, le combattant devait envoyer son ancienne carte pour en recevoir une nouvelle. Sauf destruction, tout cela a été en théorie versé aux archives départementales. Certaines les ont indexées, d’autres les numérisent pour en permettre la consultation en distance. Avec un peu de chance, la moustache de votre ancêtre poilu de 14 se trouve sur Internet !