PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Le Souvenir Français a lancé cette pétition adressée à Christophe Béchu (Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales)

En France, ce sont près de 500.000 corps de combattants des conflits contemporains Morts pour la France (deux guerres mondiales, guerres de décolonisation, et plus récemment OPEX) qui ont été restitués aux familles et inhumés dans les cimetières communaux.

Relevant de concessions privées, la pérennité de ces tombes est précaire. Des milliers ont ainsi déjà disparu. Il s’agit pour Le Souvenir Français d’une véritable faute mémorielle.

Ces tombes sont le croisement de 3 mémoires : familiale, communale et nationale.

Si la famille disparaît, les mémoires communale et nationale persistent. La tombe du Mort pour la France est une composante dans le chemin de la mémoire d’une commune et une clé de compréhension sur le rôle de la Nation.

Le Souvenir Français et ses partenaires proposent une politique simple de sauvegarde de ces tombes. Si la tombe présente un caractère esthétique ou si le destin du combattant qui y est inhumé est exceptionnella commune en prend la propriétéla restaure et confie au Souvenir Français le soin de l’entretenir. Si tel n’est pas le cas, la commune crée une tombe collective où seront inhumés les restes des combattants et où sera inscrit leur nom et la guerre à laquelle ils ont participé. L’entretien en sera assuré par le Souvenir Français.

Nous demandons à M. Christophe Béchu, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de se saisir de ce dossier afin d’empêcher la disparition des tombes de Morts pour la France dans les cimetières communaux, éléments essentiels de notre mémoire nationale.

 

Vous n’êtes pas obligés de faire un don comme la plateforme vous y invite, mais n’hésitez pas à partager la pétition.

Pour faire un don directement au Souvenir Français : https://le-souvenir-francais.fr/soutenir-le-souvenir-francais/ et suivez-nous sur les réseaux sociaux !