PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 

Entre le 1er septembre 1939 et le 10 mai 1940, les habitants de 300 communes de Moselle, du pays de Bitche à Thionville en passant par Boulay, reçoivent l’ordre de quitter leurs foyers pour éviter l’offensive attendue de l’armée allemande. En septembre et octobre 1939, ce sont d’abord ceux de l’avant de la ligne Maginot qui quittent leurs villages, suivis en mai 1940 par ceux de la zone arrière. 300 000 Mosellans quittent ainsi leurs maisons pour rejoindre les départements de la Vienne, de la Charente, de la Charente-Maritime (Charente-Inférieure, à l’époque), et dans une moindre mesure de la Loire, de la Saône-et-Loire et du Pas-de-Calais