PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Strasbourg, capitale du Reichsland d’Alsace-Lorraine

La capitulation de Strasbourg en septembre 1870.

La ville est prospère, mais en juillet 1870, une nouvelle guerre éclate. Dès le mois d’août, les Prussiens, sous le commandement du général August von Werder, envahissent l’Alsace et assiègent Strasbourg. La ville est mal préparée et son enceinte fortifiée du XVIIe siècle, n’est pas adaptée aux tirs de l’artillerie moderne. Les collines alentour, qui constituent d’importants points stratégiques, sont rapidement cédées à l’envahisseur.

Du 15 août au 27 septembre 1870, la ville est soumise à des bombardements intenses, et de nombreux édifices vont être détruits, notamment la bibliothèque (qui contenait quelque 400 000 manuscrits anciens) et l’Aubette. Le 28 septembre, l’artillerie prussienne crée une brèche dans les fortifications de la ville. Le jour même, Strasbourg capitule. Le bilan est de 200 morts, 3 000 blessés, 500 maisons détruites et plusieurs milliers de personnes sans domicile. L’Alsace-Lorraine est à nouveau rattachée à l’Allemagne, par le traité de Francfort, et devient capitale du Reichsland d’Alsace-Lorraine. Les Strasbourgeois sortent traumatisés de cette guerre, et le rattachement de la ville à l’Allemagne est très mal vécu.

Cliquez sur une des images ci-dessous pour télécharger le diaporama