PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Solidarité – Mémoire – Fraternité

«Ainsi, la fonction de résilience de la parole écrite est supérieure et plus efficace probable­ment que celle de la parole parlée»

Boris Cyrulnik

Cher Monsieur,

Combien cette phrase est adaptée à notre sort, nous les orphelins de guerre, pupilles de la Nation pour beaucoup, mais surtout « enfants oubliés de l’histoire» enfants Mal partis ,tel que vous le décrivez si bien dans vos publications.

Nous avons perdu nos Pères, parfois nos deux parents, nos Mères se sont enfermées dans le silence et le chagrin, une maigre pension de veuve de guerre, quelques subsides des ONACVG de l’époque et encore fallait il pouvoir effectuer les démarches auprès des tribunaux, en avoir connaissance.

Nous avons, certains mieux que d’autres réussi nos vies d’adulte, abordant pour les plus âgés d’entre nous cette dernière tranche de vie où les souvenirs affluent, où vieillir peut nous faire être un poids pour nos enfants, poids moral et poids financier, pour eux dont les ancêtres ont payé de leur vie la Liberté de notre Pays.

C’est en notre nom à toutes et tous que j’en appelle à votre Expertise, votre empathie, votre soif de justice sociale , car notre destin a été bafoué par le choix réglementaire de «décerner une mention à la mort» selon les circonstances du décès de ces Libérateurs!

Fusillés, Déportés, Victimes civiles et militaires, Tués au combat, Disparus,

Enrôlés de force par l’ennemi, Agonisants et Malades affectés par ces épidémies contractées sur le terrain et desquelles vous avez dit ce matin sur les ondes qu’elles avaient un poids sur le destin d’un Pays!!! l’État les a classé en catégories honorifiques et valorisantes, méritant réparation pour les uns dédaignant les souffrances endurées pour les autres!

Au nom de quel dictat ?

Nous contestons le droit à quiconque de nier les stress post traumatiques dont nous sommes victimes, de les avoir ravivés notamment par les décrets de 2004 et 2005 , de ne pas nous donner le droit à cette résilience dont vous êtes pour nous le «Modèle»

Nous voulons savoir désormais combien nous sommes exclus de cette reconnaissance et nous ne voulons pas léguer à nos descendants cet héritage transgénérationnel!

Nous ne voulons plus de réponses stéréotypées nous considérant comme un poids financier pour la Patrie et non la voix de notre Mémoire Historique!

Lorsque ces voix se tairont petit à petit, comme souvent la Mémoire sera diluée et ces conflits seront de simples pages de l’Histoire de France, de l’Histoire de l’Europe …..au fil du temps comme les pages d’un livre que l’on referme et qui disparaissent des manuels scolaires.

Combien sommes nous encore, témoins et enfants de ces derniers conflits mondiaux? Ceux que Georges Clémenceau a déclaré adoptés par la Nation?

Quels sont nos profils, qui sommes nous?

A l’heure que le sort des victimes de terrorisme fait l’objet d’études expertes, à juste titre, nous sommes prêts à vous dire:

Regardez nos enfances brisées, regardez nos souffrances enfouies, aidez nous à rompre la malédiction qui nous poursuit depuis, voire avant notre naissance, cette malédiction qui a amputé nos espérances de vie …..Nous sommes là, écoutez nos récits!

Ce recensement nous le demandons depuis des décennies, nos rangs s’éclaircissent, nombre d’entre nous sont morts en Epahd du fait de cette pandémie sans la proximité des leurs avec leurs souvenirs enfouis, souvent sans parole parlée!

Vous êtes porteur d’espoir et si je souhaite vous écrire ce jour c’est parce que je vous ai écouté attentivement ce matin donner votre analyse de ce que pourrait être le monde dans une dizaine d’années!!!!!!!!

Avec admiration et respect

Christiane Dormois

  Vice Présidente de La Fédération Nationale Autonome des Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre de tous les conflits. FNAPOG

Présidente de la délégation du Doubs


11 chemin des Vareilles du Milieu
25220 Chalezeule
03 81 61 36 90 – 06 64 41 66 94

doubs@fnapog.fr
pupille-orphelin.fr
Https://Fnapog.fr

https://fnapog.fr/2020/04/03/boris-cyrulnik-et-la-resilience

Téléchargez le courrier au format pdf