PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Commémorer le 150ème anniversaire de la guerre de 1870

La guerre de 1870-1871 a 150 ans, elle est le premier conflit franco-allemand. Loin dans le temps, loin dans nos mémoires, un morceau d’histoire de France qui passe rapidement lorsque l’on veut bien l’évoquer. Elle sommeille à l’ombre des deux guerres mondiales du XXème siècle. Et pourtant ! Rares sont les évènements aussi fondateurs et précurseurs. Rares sont les épisodes historiques qui ont autant influé sur la destinée de l’Europe.

Parce qu’il est à l’origine de la chute du Second Empire, de la proclamation de la IIIème République, de l’unité allemande, de la Commune de Paris et d’un dramatique contentieux franco-allemand qui se prolongea durant 75 ans, ce conflit est une matrice du XXème siècle, de notre histoire européenne et contemporaine. Une matrice pour les guerres modernes qui vont suivre avec le rôle fondamental de l’artillerie, le feu dont la violence s’accroit, l’implication des populations civiles par la presse et le phénomène des francs-tireurs.

On se bat sur le sol français ; Paris connaît un siège terrible ; des figures héroïques s’affirment tel GAMBETTA ; des cités résistent dans le drame national telles Belfort ou Bitche ; malgré le sursaut républicain, la défaite saisit le pays ; l’unité allemande est consacrée dans la Galerie des Glaces de Versailles. Ces faits, ces souvenirs, cette Alsace-Moselle peinte en noire sur les cartes de France, ont abreuvé les femmes et les hommes de 14-18, dont certains furent aussi ceux de 1940. Par la suite, ce souvenir s’est estompé en raison de l’ampleur des combats de la Grande Guerre puis des tragédies de la Seconde Guerre mondiale.

Le ministère des Armées, deuxième acteur culturel de l’Etat et acteur essentiel de la politique de mémoire, souhaite faire de ce 150ème anniversaire un moment de « retour en mémoire » et de transmission d’une page de notre histoire nationale et européenne. Ainsi, nous plaçons ces commémorations sous l’angle de l’amitié franco-allemande. Nos actions valoriseront la programmation culturelle, touristique et pédagogique des sites patrimoniaux et des musées. Je pense, par exemple, au remarquable « musée de la guerre de 1870 et de l’annexion » à Gravelotte. Nous soutiendrons également les initiatives et les projets locaux.

Faire vivre la mémoire et la transmettre n’est pas un devoir. C’est une responsabilité collective, c’est un travail de la Nation toute entière. 1870 inaugure 75 années de conflit franco-allemand suivies de 75 années de paix en Europe occidentale. Faisons du 150ème anniversaire de cette guerre souvent oubliée l’occasion de réfléchir à notre identité européenne. Souvenons-nous des mots de Victor HUGO, « une guerre entre Européens est une guerre civile ».

Geneviève DARRIEUSSECQ

Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants

Accéder au dossier cliquez

Et au clip mémoriel cliquez

Le clip mémoriel ici présenté devait être suivi d’une Web-série permettant de découvrir 10 sites de la guerre de 1870.

 Le tournage de cette production audiovisuelle de l’ECPAD est, compte tenu du contexte sanitaire, actuellement interrompu