PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 

Une semaine lourde en émotion et où les Orphelins de guerre et Pupilles de la Nation que nous sommes ont partagé l’hommage rendu à ceux qui ont payé de leur vie la mission de nous préserver de ces actes de violence et de haine sur notre sol, la mission de préserver la paix au-delà de nos frontières.

C’était leur métier, ils et elles en étaient fiers, ils et elles sont au nombre de 6 à être « Morts en service » durant l’année 2019. La Gendarmerie Nationale ce 17 février 2020 leur rendait les honneurs.

Dans le Doubs, alors que pluie et vent accompagnaient cet instant solennel, avec les sœurs et frères d’armes entourant le Général GAUFFENY, le Préfet MATHURIN, les parlementaires et représentants d’Associations Patriotiques, les familles nous avons écouté avec beaucoup de tristesse et dans le plus profond recueillement le message délivré associant le courage de tous ces militaires, policiers et pompiers qui veillent à notre sécurité.

Je puis vous assurer que l’entrefilet paru le lendemain dans la presse locale ne reflète en rien la dignité de cet hommage.

Lorsque les noms de ces 6 victimes ont été égrenés devant la stèle les larmes de ceux qui honoraient les leurs « Morts en Service » se mêlaient à nos larmes, pensant à nos Mères, nos Pères

MORTS POUR LA FRANCE

journal.pdf

Article de L’EST REPUBLICAIN  Doubs

Nouvel hommage sobre et intense pour un militaire qui a perdu la vie lors d’un entraînement sportif au SÉNÉGAL dans le cadre de l’opération « Harpie ».

Pourquoi toutes ces missions en opérations extérieures ?

Pour sauvegarder la paix vacillante, endiguer la montée des actes antisémites, des actes de terrorisme, des actes de haine perpétrés par des groupuscules extrémistes, des guerres civiles !

Le sacrifice de ces hommes valeureux « Morts pour la France », qui sont nos Pères, ne peut avoir été vain !

Mais il faut aujourd’hui encore que des Militaires soient exposés hors de nos frontières, voire dans les départements Français d’Outre-Mer.

Le 19ème régiment du Génie à Besançon vient de payer un lourd tribut puisqu’en juillet 2019 trois des leurs disparaissaient accidentellement en Guyane.

Notre Fédération a participé à cette cérémonie sobre, digne, mais combien difficile !

 “Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’exposent à ce qu’elle recommence…” Elie Wiesel

 C’est à nous désormais qu’il appartient de témoigner avant de disparaître à notre tour, témoigner des actes barbares, de l’injustice sociale, de l’Oubli qui gagne peu à peu !