PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

L’histoire de SAINT-MARCEL commence en février 1943, à l,époque on ne parle pas de maquis .
Juste d’un terrain comme d’autres comme zone de parachutage .
Le terrain choisi ne servira qu’une fois , il importait de ralentir les mouvements des forces allemandes de Bretagne .
L’aide de la résistance bretonne avait mission de détruire les voies ferrées, les
lignes téléphoniques , les ponts…les parachutistes ( S.A.S) sautent sur le Morbihan dans la
nuit du 5 au 6 juin 1944, ils se regroupent à Saint-Marcel et retrouvent le bataillon FFI le
lieutenant MARIENNE estimera l’effectif du maquis à 3500 hommes (des armes sont
parachutées).
Les civils innocents et le village de saint Marcel ont subis des représailles de
Ia part de l’ennemi.
Saint Marcel a reçu une citation du Ministre de la défense M. PALADIER et du secrétaire
d’Etat M. Max le Jeune .
La Délégation FNAPQG 56 était présent avec son drapeau à la cérémonie et des gerbes ont
été déposées aux différentes stèles du villages de Saint-Marcel, l’après- midi a été
consacrée à la visite du Musée de la Résistance à Saint Marcel ou l’on peut lire le nom de
Monsieur Henri RIO lieutenant FFI père de notre collègue adhérent à la FNAPOG .
Quelques photos de cette journée .
Gérard BIHOUISE