PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Saint-Avold  Commémoration

Memorial Day : ces mamans qui ont perdu leurs fils au combat.

La commémoration du Memorial Day  au cimetière américain a été une nouvelle fois empreinte de rigueur, de recueillement et de respect. Ce dimanche 26 mai était aussi jour de Fête des mères.

Hélène Zannier a livré un message touchant, rappelant que bon nombre de parents n’ont jamais revu leurs fils, morts au combat lors de la seconde guerre mondiale. La députée a lu un extrait d’une lettre écrite par un jeune aviateur à son papa le 20 novembre 1944. «  Je veux juste rentrer à la maison pour  faire des choses simples, manger en famille, aller à l’église, taquiner maman et les filles, épouser la plus jolie fille du monde…J’espère que je vivrai la vie que tu rêves pour moi. » Ce jeune GI’s  a perdu la vie quelques jours plus tard.

COMMEMORATION Memorial day à Saint-Avold : entre le bruit des réacteurs et le silence du recueillement

Ce dimanche 26 mai, des centaines de personnes ont assisté à la cérémonie du Mémorial day au cimetière militaire américain de Saint-Avold. Entre les pas cadencés des militaires, les notes des cuivres, les réacteurs d’un avion de la base aérienne de Ramstein, les voix des personnalités ou encore le chant des oiseaux, ce sont surtout les silences chargés d’émotion, de respect et de compassion qui ont ravivé le souvenir des milliers de soldats américains sacrifiant leur vie pour la liberté de la France.

Chaque année, depuis 1946, c’est la cérémonie commémorative phare à Saint-Avold. Des centaines de personnes, françaises et étrangères, sont attendues ce dimanche 26 mai au Lorraine American Cemetery and Memorial, le plus grand cimetière américain d’Europe de la Seconde Guerre mondiale où sont inhumés plus de 10 000 soldats américains.

Que commémore le Memorial Day ?

Le Memorial Day – ou Jour de la mémoire – rend non seulement hommage aux soldats américains tombés pendant la Seconde Guerre mondiale mais aussi aux combattants de toutes les guerres confondues : guerre d’indépendance des États-Unis, Première Guerre mondiale mais aussi conflit en Afghanistan. La plupart des 10 489 soldats enterrés à Saint-Avold sont morts dans l’est de la France, au sud de l’Allemagne et en Tchécoslovaquie au moment de la Libération en 1944-1945.

Le site de Saint-Avold est le plus grand cimetière américain d’Europe de la Seconde Guerre mondiale où sont inhumés plus de 10 000 soldats américains.

 

Comment se déroule la cérémonie ?

Elle prendra place ce dimanche dès 11 h au centre du site de 46 hectares, au milieu des stèles tombales et au pied de l’imposante chapelle mémoriale. Millimétrée, la cérémonie voit se succéder les officiels à la tribune avec en premier lieu, le superintendant américain, responsable du cimetière de Saint-Avold. En présence de hauts gradés français et américains, l’hommage est ponctué par la levée des drapeaux, les hymnes et la dépose de gerbes. À la fin, le public peut se recueillir au pied d’une pierre tombale.

Qui peut y assister ?

Pas besoin d’avoir une invitation ou un lien particulier avec un soldat américain pour venir au Memorial Day ce dimanche. Tout le monde peut assister à la cérémonie. De nombreuses familles américaines viennent faire le déplacement des États-Unis pour rendre hommage à un aïeul mais aussi des vétérans de guerres, des associations patriotiques ou tout simplement des visiteurs souhaitant se recueillir pour ces soldats tombés pour la liberté.Image d’archive Le Républicain Lorrain 2018