PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 

                                      Compagnon de la Libération

        Un compagnon de la Libération est un membre de l’Ordre créé par le Général DE GAULLE en 1946 .Ils sont alors, au nombre de 1036, vivants, a avoir reçu cette prestigieuse croix de la libération (deuxième décoration, dans l’ordre protocolaire des décorations françaises).

Le nombre de décorés à été porté à 1038 avec W. Churchill et le roi  d’Angleterre Georges V.

Cinq communes Françaises et dix-huit unités combattantes ont aussi été honorées.

Seulement 6 femmes ont reçu la croix de la libération …

     Fred MOORE  est le dernier chancelier de l’Ordre de la Libération. Il était aussi grand croix de la Légion d’honneur. Né à Brest le 8 avril 1920, il est mort le 16 septembre 2017.

   Ancien de la France Libre, il était Compagnon de la Libération, ancien député de la Somme et colonel de réserve.

 Il fut Chancelier de l’Ordre de la Libération de 2011 à 2012.

Après sa scolarité dans le secondaire au lycée d’Etat d’Amiens, il a fait ses études à l’École nationale d’optique  de Morez dans le Jura.

 Il s’engage en 1940 comme volontaire dans l’armée de l’air et s’embarque pour l’Angleterre ou il rejoint les Forces Françaises libres. En 1941 il est à Dakar et à Beyrouth.

Il entre dans les spahis marocains à Damas, passe en Egypte et fait toutes les campagnes d’Egypte et de Libye.

Il stoppe les blindés ennemis en Tunisie et combat avec les forces du général Leclerc en Algérie.

En 1944, il quitte Oran avec la 2e DB pour l’Angleterre et, le 2 août il débarque en France.

A la libération de Paris il prend part à la prise de l’Ecole Militaire puis combat dans les Vosges et en Alsace.

En 1945 après les combats de La Rochelle, il participe aux derniers combats en Allemagne.

De retour à la vie active il se lance en politique. Victime d’un attentat il renonce.

Opticien, il est Vice président de l’Ordre, il siège à l’EUROM, instance européenne, pendant cinq ans, Il est aussi administrateur dans plusieurs sociétés.

En 2011 Fred MOORE est nommé Chancelier de l’Ordre de la Libération. Il décède à 97 ans.

A sa mort il ne restait plus que 10 Compagnons de la Libération

Son parcours remarquable et exceptionnel lui a valu de nombreuses distinctions bien méritées.

Grand-croix de la Légion d’honneur – Compagnon de la libération-Officier des palmes académiques-Croix de guerre-Médaille des évadés- Croix du combattant volontaire de 1939/45 et de la résistance -Médaille coloniale 2 agrafes (Libye ,Tunisie)-Médaille des services militaires volontaires – Médaille commémorative des services volontaires dans la France Libre- Médaille des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre en AFN- Présidential Unit Citation (USA)- Officier du Nichan Iftikhar (Tunisie)….

En janvier 2019 l’Ordre de la Libération ne comptait plus, que quatre compagnons de la libération encore en vie.

Le dernier compagnon sera inhumé au Mont Valérien

Anne CHALONS

Présidente

Officier de la Légion d’honneur