PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Le mot du présdent de SOLDIS

« Nous pensons aux disparus. A ces hommes et à ces femmes, civils et militaires, dont la trace a été perdue. Pour eux, le
travail historique et d’ouverture des archives doit se poursuivre.»
Tels sont les termes employés par Mme DARRIEUSSECQ dans le discours qu’elle a prononcé le 5 décembre dernier et qui a été lu lors de toutes les cérémonies organisées en France ce jour-là.
Il me semble que c’est la première fois que le sort de nos « disparus » est ainsi officiellement évoqué.
Sans aucune modestie, permettez-moi d’y voir le résultat de l’action que nous menons, inlassablement, avec le Groupe de Recherche des Français d’Algérie Disparus en Algérie
(G.R.F.D.A.) pour les civils et avec l’aide de chacun des membres de SOLDIS, pour que le dossier des disparus ne soit pas oublié. Nous remercions Mme la Secrétaire d’Etat de ce geste qui témoigne de son intérêt pour ce dossier, comme vous pourrez le lire dans ce bulletin.

Il reste cependant encore beaucoup à faire. Car la situation des disparus et des souffrances qu’ils ont endurées, avec leurs familles, est largement méconnue. Nous avons donc décidé, sans attendre la fin de nos recherches, qui sont en bonne voie, de commencer à diffuser des informations sur certains cas de disparition, afin que l’on ne puisse plus dire « Nous ne savions pas…! »
Vous trouverez donc dans les pages qui suivent quelques cas significatifs, en priant leurs familles et leurs amis de nous pardonner pour cette intrusion douloureuse dans leurs souvenirs.
Mais il faut parler d’eux… Jusqu’à ce que leur mémoire soit inscrite dans celle de notre pays.
Au seuil de cette nouvelle année de travail, nous remercions tous ceux qui nous apportent leur aide et tout particulièrement les associations nationales qui nous ont rejoint récemment:
l’Association des Combattants de l’Union Française (ACUF), la Fédération Nationale des Amicales Parachutistes (F.N.A.P.), les Anciens du Bataillon de Corée et l’Association Nationale des Croix de Guerre et de la Valeur Militaire (ANCGVM).
Enfin, nous allons franchir une nouvelle étape cette année, avec l’aide précieuse du Souvenir Français, en lançant une souscription nationale destinée à financer le Monument aux Disparus que nous avons prévu d’élever en leur mémoire. Nous comptons sur la mobilisation de tous pour atteindre ce but et nous remercions d’avance tous ceux qui nous aideront à le réaliser.
Vous recevrez en temps utile toutes les informations à ce sujet et nous vous invitons d’ores et déjà à les faire circuler autour de vous pour que le maximum de personnes puissent s’associer à cette démarche.
Le général (2S) Henry-Jean FOURNIER
Président de SOLDIS ALGERIE