PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

                                                                   
                                                                               Brèves de dates (2)
 
04 septembre :
Le Japon déclare sa neutralité.
 Allemagne : 1ére attaque de la RAF sur l’Allemagne avec 29 bombardiers, elle perd 7 avions.
 France : un accrochage a lieu entre la ligne Maginot et Siegfried. Des renforts britanniques débarquent à Cherbourg.
Pologne : la 10éme armée allemande avance de plus en plus. Les avions de chasse allemands Me 109 détruisent 11 chasseurs et 3 bombardiers polonais.
05 Septembre :
Afrique du Sud : des sud-africains d’origine néerlandaise sont pour la politique raciale de l’Allemagne et ne souhaitent pas soutenir l’effort de guerre britannique. Le Général SMUTS est nommé 1er ministre en remplacement de HERZOG pro allemand.
Etats Unis : annoncent leur neutralité.
Pologne : les 10 ème et 14 ème armées allemandes traversent la Vistule. L’arrière garde polonaise se rend. Les allemands incendient le quartier juif de PIOTRKROW.
06 Septembre :
Afrique du sud : déclare la guerre à L’Allemagne
L’Irak : suspend ses relations diplomatiques avec l’Allemagne
Espagne : le Général FRANCO annonce sa neutralité, mais secrètement se dit prêt à aider l’Allemagne.
France : semaine de 72 heures dans les usines de munitions.
Grande Bretagne : 8 croiseurs prennent la mer vers l’Est.
Pologne : la 14 ème division allemande prend Cracovie. Le gouvernement polonais et les chefs militaires quittent Cracovie et demandent à tous les polonais de battre en retraite.
07 septembre :
Allemagne : une patrouille française passe la frontière allemande près de Sarrebruck. Onze divisions se déplacent le long des 30 kilomètres de la ligne Maginot. Une mauvaise tactique et une faible mobilité empêchent toute grande offensive.
Hitler ordonne à la « Kriegsmarine » de ne pas provoquer les pays neutres et de ne pas torpiller les bateaux de commerce.
 08 septembre :
Etats unis : Roosevelt décrète un état d’urgence limité.
France : l’aviation française avec 5 avions engage le combat contre 5 Me 109 allemands et en abat 2.
Grande bretagne : décrète le blocus avec l’Allemagne. Et reprend le système de la formation en convoi pour les bateaux marchands.
Pologne : la 4 ème Panzer division atteint les environs de Varsovie. Le général CZUMA invite 100 000 civils polonais de Varsovie à creuser des tranchées. 60 000soldats polonais sont encerclés à l’ouest de Radom.
09 septembre :
Le Canada déclare la guerre à l’Allemagne.
Allemagne : GORING menace la Grande Bretagne de représailles si la RAF bombarde l’Allemagne, en outre il se vante que Berlin ne sera jamais prise pour cible.
France : la dernière des 13 escadrilles de la RAF arrive en France.
Pologne : la 4èmepanzer division est repoussée après une attaque sur Varsovie. 10 divisions polonaises contre-attaquent la 8 ème armée allemande. Les polonais obtiennent quelques succès sans plus.
URSS : MOLOTOV félicite l’Allemagne pour l’entrée de ses troupes dans Varsovie et promet d’intervenir sous peu.
10 Septembre :
France : le général GAMELIN chef d’état-major ne peut accéder à la demande d’aide de la Pologne car plus de la moitié de ses divisions sont déjà engagées. Environ 160 000 hommes, 24 000 véhicules et 140 000 tonnes de matériel britannique arrivent en France.
Pologne : les armées polonaises font une retraite générale pour se cantonner en défense. La Luftwaffe effectue 15 raids aériens sur Varsovie.
11 septembre :
Grande bretagne :  CHURCHILL prend contact avec ROOSEVELT pour évaluer la situation et prévoir certaines décisions. Il n’envisage pas de bombardement sur l’Allemagne.
Pologne : les forces polonaises sont détruites à Radom,  centre-ouest de la Pologne, et 60 000 hommes sont capturés. L’Allemagne occupe la Haute Silésie.
12 septembre :
France : nos armées sont à 8 km à l’intérieur de l’Allemagne et réparties sur 25 km en Sarre. Cela aurait contraint les allemands à dégarnir la Pologne de 6 divisions.
France : conseil de guerre France/Grande Bretagne à Abbeville (Somme). Formation de l’armée tchécoslovaque en exil. Le général GAMELIN demande l’arrêt de l’offensive en Sarre.
Pologne : les combats continuent contre les allemands mais les armées polonaises faiblissent.
Allemagne : von RUBBENTROP demande à la Roumanie de refuser l’asile aux fonctionnaires polonais qui en feraient la demande. Sinon action répressive en cas de non-respect.