PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 
Schiappa, Griveaux, Darrieussecqles ministres dont les dépenses de cabinet ont dérapé
Plusieurs ministres ont fait exploser la masse salariale de leur équipe, à l’encontre de l’effort de rigueur demandé par Emmanuel Macron.
La rigueur, ce n’est pas encore pour tout le monde. Alors qu’Emmanuel Macron avait demandé aux ministres de maîtriser les rémunérations de leur cabinet, ce que la plupart ont réussi à faire, quelques-uns ont laissé filer les dépenses, selon un document récemment publié en annexe au Projet de loi de Finance, repéré par le magazine Capital.
Ainsi, Geneviève Darrieussecq, la secrétaire d’Etat auprès du ministre des armées, a vu la masse salariale de son cabinet doubler entre 2017 et 2018 : son staff est passé de 3 à 5 membres et leur rémunération brute globale de 271.204 en 2017 à 542.781 euros cette année.
Mazette !
La situation est un peu différente chez la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa : certes, son staff est passé de 5 à 4 membres, mais leur rémunération brute mensuelle est passée de 5.767 à 9.079 euros. Au final, la facture a donc bondi de 26%. Ce n’est presque rien par rapport au cabinet de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement : le salaire moyen de son staff est passé de 4.926 euros à 9.180 euros par mois, ce qui représente une augmentation totale de 86%.
A l’autre bout de l’échelle, le cabinet de Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, a vu sa masse salariale baisser de 5,4%, alors que le nombre de conseillers est resté stable.
De la part de Malou Lorenzon:
Attribuons la citation suivante à l’article:
“Charité bien ordonnée commence par soi-même….”
Et pour les Pupilles et Orphelins ? Toujours rien…amère constatation…!