PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com
Mesdames, Messieurs les Parlementaires,
A l’heure où notre Président de la République honore Le Père La Victoire, Père de tous les Pupilles et Orphelins de guerre,
nous lui demandons de permettre à tous une reconnaissance juste, en honorant la “Dette”, sans que le budget de l’Etat ne soit impacté!
Vous tous qui oeuvraient en notre faveur, depuis de longues années, je tiens à vous en faire part, avant la prochaine visite de notre Président à Besançon.
Avec votre soutien, et tant que nous aurons un souffle de vie, perdant un à un nos camarades d’infortune, nous n’abandonnerons pas le combat!
Nous nous impliquons dans ces commémorations pour témoigner et pour que la Paix si durement acquise , au prix du sang de nos aieux, de nos larmes et de nos souffrances, ne soit pas un vain sacrifice.
Nous y associons tous nos valeureux Soldats, Défenseurs de la Patrie , qui se dévouent à nos jours sans compter.
Respectueusement
Christiane Dormois
Présidente de la délégation du Doubs
Pupilles et Orphelins de tous les Conflits
Courrier
Monsieur le Président,       
Nous Pupilles de la Nation et Orphelins de guerre, nous avons approuvé particulièrement votre vision d’un nouveau contrat social, votre volonté de construire l’Etat Providence du 21 siècle, ce qui pour nous veut dire, juste, solidaire, égalitaire
 
Le 11 novembre 2017, vous avez célébré le centenaire du statut des Pupilles de la Nation!
Vous avez entendu les souffrances chevillées au corps de ce que nous sommes, nous “les Oubliés de l’Histoire”
Des Orphelins pour qui enfance brisée, avenir fauché en plein vol, par la perte de nos Pères , sont l’équivalent du mot ” à jamais” et l’impossibilité de faire notre deuil, pour employer le terme consacré.
Lors des cérémonies du 14 juillet,
Vous avez salué ceux qui ont exposé leur vie et versé leur sang pour la défense de notre pays et vous avez déclaré:
 En cette année CLEMENCEAU, je fais miens les mots qu’il prononçait, le 20 novembre 1917, à propos des invalides de la Grande Guerre : « Ces Français ont des droits sur nous. Ils veulent qu’aucune de nos pensées ne se détourne d’eux, qu’aucun de nos actes ne leur soit étranger. Nous leur devons tout. Sans aucune réserve. »
“Ne comptons pas sans cesse sur l’Etat Providence , mais que chacun puisse être reconnu et aidé selon son statut!”
 C’est votre volonté!
Vous allez célébrer avec faste le centenaire de la fin de cette Grande Guerre!dans les prochaines heures!
 
  Vous avez pu apprécier, qu’en citoyen responsable, nous vous disions notre proposition de créer un Fonds de Réparation , et d’indemnisation, alimenté par un pourcentage minime prélevé directement sur les gains des joueurs, redonnant tout sens à la ” Dette” de Georges Clémenceau, notre Père La Victoire, mais surtout le Père des Pupilles de la Nation!
Vous le savez, nous ne pèserons pas sur les deniers de l’Etat, malgré le sacrifice de nos Pères pour la Patrie, et le courage de nos Mères devenues seules Chef de Famille!
Nombre de Parlementaires approuvent cette démarche et interpellent Monsieur Darmanin!
A l’heure où nos concitoyens âgés se sentent lésés, votre geste prendra une dimension symbolique:
Vous serez le Président de la République qui reconnaîtra le sacrifice de nos Pères,  allégera le sort des plus démunis d’entre nous, vous serez Justice et Loyauté pour tous ces Orphelins et leurs Familles, celui qui honorera la dette de l’Etat.
Monsieur le Président, adoptés par la Nation, nous le sommes tout au long de notre vie, Orphelins nous le sommes à jamais!!!!
 
Respectueusement vôtres, les Pupilles de la Nation et Orphelins de tous les conflits
 
Lettre remise à Monsieur le Président de la République, par l’intermédiaire de son Etat Major, le 5 novembre 2018, à Morhange par Madame Marie Louis Lorenzon, Présidente de la délégation ANPNOGD de la  Moselle, ainsi qu’à Monsieur le Préfet et à Madame la Directrice de l’ONAC VG, au nom de toutes les délégations
 
Christiane Dormois délégation Doubs