PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Obernai – CommémorationÉmotion, colère et détermination
L’ADEIF* s’est réunie dimanche le 26 août, comme chaque année, au mont National à Obernai pour se souvenir du 25 août 1943 où le Gauleiter d’Alsace Wagner publia le décret d’incorporation dans l’armée allemande de jeunes alsaciens et lorrains.
Le visage grave , les derniers incorporés de force survivants et les orphelins de pères morts sous l’uniforme allemand, ont écouté les durs réquisitoires de Nicole Bruder, présidente déléguée de l’ADEIF et Gérard Michel, président de OPMNAM**, contre les tentatives répétées d’enterrement de première classe des poursuites concernant ce douloureux épisode. Avec une force et une pugnacité dans le ton et sur le fond, Renée Baudot, nièce d’Armand Gangloff décédé en juin 1944 en Biélorussie, a informé l’assistance des dernières péripéties de ces luttes. Soixante-quinze ans après les faits la colère gronde plus que jamais. La justice française a rendu ses conclusions… en 2018 considérant que les associations des ADEIF n’ont pas qualité à défendre les incorporés de force : autrement dit ce sont les victimes elles-mêmes âgées de 92 ou 93 ans qui devraient défendre leur honneur devant les tribunaux.
Régulièrement déboutés, vilipendés, humiliés, l’ADEIF et ses adhérents n’entendent pas céder. Au-delà d’une indemnisation qui ne viendra sans doute jamais et que les éventuels bénéficiaires ont remisée, le but est de faire reconnaître ces faits, les ingrédients sont là, comme crime contre l’humanité. Gérard Michel (encadré) va entreprendre une démarche inédite qui pourrait clore le dossier. Présent au mont National, Albert Baldauf, 92 ans, incorporé de force en 1944 à 17 ans sous contrainte de la Sippenhaftung , la menace de déportation d’une famille entière en cas de refus de porter l’uniforme allemand, est dubitatif : « Nous avons surtout peur d’une chose lorsque nous ne serons plus là, c’est l’oubli. »
 

Nicole Bruder remet à Alfred Moser, trésorier adjoint de l’ADEIF Bas-Rhin, une distinction de la Fédération Nationale André Maginot pour services rendus à une association d’anciens combattants. Au second plan il y a Gérard Michel et Renée Baudot. PHOTO DNA
*Association des Évadés et Incorporés de Force
**Association des Orphelins de Pères Malgré-Nous d’Alsace Moselle.