PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Le Dauphiné :
Timbres : découvrez le visage de la nouvelle Marianne
Il ornera bientôt les timbres-poste.
Emmanuel Macron était ce jeudi en Dordogne. Dans la matinée, il s’est rendu à Périgueux où il a dévoilé le visage de la nouvelle Marianne qui ornera les timbres postaux.
Point d’enveloppe, ni même de petit tableau, c’est sur une façade d’immeuble du quartier de Toulon, à Périgueux, que la Marianne version 2018 a été présentée aux Français.
La trentième Marianne est l’œuvre de la graffeuse française Yseult “Yz” Digan, choisie par Emmanuel Macron malgré un vote contraire de 500 pupilles de la nation qui lui avait préféré une autre version.
L’Elysée avait indiqué mercredi avoir fait le choix d’une “Marianne déterminée, énergique, qui est ancrée dans le XXIe siècle et qui se projette dans l’action”; Elle a d’ailleurs été nommée “Marianne l’Engagée” par le président Macron, selon Europe1.
Le président de la République a ensuite visité l’imprimerie du timbre de Boulazac, où 300 millions de ces nouveaux timbres-poste ont déjà été imprimés. Ils sont en cours d’acheminement vers les points de vente. Ils seront mis en vente lundi 23 juillet.
Libération
Voilà à quoi ressemble la nouvelle Marianne (bientôt sur vos timbres)
 
Symbole.
Le profil décidé, mais les cheveux débridés, et toujours le bonnet phrygien et la cocarde : la nouvelle Marianne a été dévoilée ce jeudi. Elle est l’œuvre de l’artiste de street-art Yz et s’appelle «Marianne l’engagée». La nouvelle figure ornera les nouveaux timbres-Poste. Elle avait déjà été peinte sur un mur du quartier du Toulon
 
Le choix d’une nouvelle Marianne est une tradition de tous les Présidents au début de leur mandat. Emmanuel Macron avait décidé de consulter, pour faire son choix, les pupilles de la nation. Interrogées par internet, 550 d’entre elles, âgées de 16 à 98 ans, ont fait une sélection d’une dizaine de dessins qui ont été soumis à l’Elysée.
Quatre actrices, deux mannequins, etc.
La mythique actrice Brigitte Bardot a été la première a inspiré officiellement un portrait de Marianne. C’est le sculpteur Alain Aslam qui avait réalisé le buste de cette Marianne de 1968.
En 1972, une autre grande actrice française, l’iconique Michèle Morgan, incarne à son tour la figure de la République. Son visage restera celui de la Marianne officielle jusqu’en 1978.
La chanteuse Mireille Mathieu prend le relais jusqu’en 1985. Elle est ensuite remplacée par une autre figure du cinéma français: l’actrice Catherine Deneuve.
Après cette troisième actrice, l’Association des maires de France délaisse le cinéma et tourne son regard vers les visages du mannequinat. Inès de la Fressange incarnera Marianne pendant onze ans.
Et c’est Laetitia Casta qui lui succède en 1999 “pour célébrer l’an 2000”. En 2003, Marianne prend les traits de l’animatrice de télévision Evelyne Thomas avant de retrouver ceux de l’ancienne égérie de Jean-Paul Gaultier.
Laetitia Casta restera le visage officiel de Marianne jusqu’en 2012, année où Sophie Marceau prend le relais.
Sous Hollande, une Marianne inspirée par une Femen
En 2013, le président Hollande a déclenché une polémique avec son choix de Marianne pour les timbres-poste. Sa “Marianne de la jeunesse” a été réalisée par l’artiste David Kawena et le photographe Olivier Ciappa.
Ce dernier avait publiquement pris position en faveur de l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe et s’était inspiré d’une militante Femen, Inna Shevchenko, pour créer sa Marianne, rappelle RTL.