PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com


Cérémonie d’hommage à la gare de Metz : “Jean Moulin, un exemple qui demeure”
Dimanche 8 juillet 2018 à 12:57Par Lucas ValdenaireFrance Bleu Lorraine Nord
Figure de la Résistance, Jean Moulin est mort il y a 75 ans jour pour jour. Ce dimanche, un hommage lui a été rendu dans le hall de la gare de Metz, là où son décès fut constaté le 8 juillet 1943. “Jean Moulin est une figure qui inspire encore aujourd’hui,” déclare le préfet de la Moselle.
Metz, France
Une cérémonie d’hommage à Jean Moulin s’est tenue ce dimanche matin dans la gare de Metz. Figure emblématique de la Résistance (chef du CNR, le Conseil National de la Résistance), Jean Moulin est décédé lors de son transfert en Allemagne, déporté pendant la guerre. Son décès fut constaté officiellement le 8 juillet 1943 en gare de Metz, il y a donc 75 ans jour pour jour.
Ce dimanche matin, des vétérans et des élus ont déposé plusieurs gerbes de fleurs juste en dessous de sa statue trônant en plein milieu du hall. Didier Martin, le préfet de la Moselle a également rendu hommage à son prédécesseur (avant d’entrer dans la clandestinité, Jean Moulin avait été préfet de l’Eure-et-Loir, tout comme Didier Martin).
“Jean Moulin est un exemple qui demeure,” déclare le préfet de la Moselle. Les événements récents nous ont montré que son comportement héroïque continue à inspirer. Je pense au colonel Beltrame, mort en début d’année en luttant contre une agression terroriste.”
“Parmi les valeurs et les figures qui avaient imprégné le colonel Beltrame figurait Jean Moulin. Cela veut dire que beaucoup de gens, encore aujourd’hui, se réfèrent à sa mémoire, son travail, son engagement et son sacrifice.”
Plusieurs élus et vétérans ont déposé des gerbes de fleurs sous la statue de Jean Moulin dans le hall de la gare messine. © Radio France – Lucas Valdenaire
Dans son discours, Isabelle Kaucic, la première adjointe au maire de Metz, a également évoqué l’actualité de ce début de semaine, et notamment ces tags nazis découverts dans le Fort de Queuleu (ce fort construit en 1870 servait de camp d’internement nazi pendant la Seconde guerre mondiale).
“Le Fort de Queuleu, pour nous, c’est symbolique : c’est l’histoire de la France occupée et de la Résistance. Il est donc essentiel, dans des moments comme ceux-là où on rend hommage à un héros, de se rappeler qu’aujourd’hui les choses sont parfois compliquées et qu’on a oublié, peut-être, un certain nombre de faits de l’histoire.”
“Cela me paraissait important de mettre en garde. Il faut toujours être vigilant.”
Une statue de Jean Moulin avait été érigée dans le hall de la gare en 2014.© Radio France – Lucas Valdenaire
 
Par :
Lucas ValdenaireFrance Bleu