PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

     1944   que s’est-il passé cette semaine là en France ?

 

8 Août :   

  • 7 habitants de Guipavas (Finistère) sont fusillés par des parachutistes allemands commandés par le Général RAMCKE qui se dirigeait  vers Brest.
  • Tragédie des puits de Guerry : 36 victimes (voir article du 31 Octobre 2021).

9 Août :

  • 17 civils massacrés par les SS à Saint-Julien de Crempse (Dordogne). Suite à combat entre SS , Wermacht ( 1800 hommes) et 75maquisards qui auront 9 tués. Et le 10 septembre 44 les résistants se « vengeront » en fusillant  17 prisonniers de guerre allemands.
  • Cette commune a obtenu la Croix de Guerre 39/45.

10 Août :

  • 7 maquisards ( Abbal, Goutine, Serano, Calmel et Jean VISTE agent de liaison du maquis de La Tourette sont arrêtés , les 2 derniers s’enfuient et les 3 restant seront fusillés avec 2 autres prisonniers Georges Clavel et Celestin) et civils tués à Vieugy (Haute-Saône). (40 maquisards avaient déjà laissé leur vie du 15 juin au 16 Juillet).

11 Août : 

  • 93 prisonniers du camp de Royalieu (Compiègne dans l’oise) sont fusillés au Mont Valérien.
  • 12 Août :
  • 5 otages fusillés à Longwy au Perche (Orne).
  • 9 résistants fusillés à Signes (Var) parmi lesquels : François Pelletier alias “Ruben”, officier para responsable des liaisons maritimes à Saint-Tropez et Muthular d’Erecalde  alias “major Lucas” officier US arrêtés ensemble.
  •  la vallée des fusillés

  • Villenouvelle (Haute Garonne) meurtres , vols et incendies.

13 Août :

  • 18 habitants massacrés, 9 blessés et 57 maisons détruites par les SS à Tourouvre (Orne). 184 habitants se retrouveront sans toit.
  • Vols et massacres à Montlaur (Hte Garonne) par la 2 éme Panzer Division Das Reich..

14 Août :

  • 42 otages de la prison de Montluçon fusillés à la carrière des Grises à Premilhat (Allier), en représailles d’une attaque par les FFI d’un convoi allemand à Doyet le 12 Août.
  • 20 maquisards fusillés à Grenoble.
  • 4 FFI ( René Duprat, Marcel Gonthier, Théodore Mescur, Albert Schuster) torturés et fusillés par la gestapo et milice à Blasimon (Gironde).

 

Sources :  divers sites internet.