PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Un fait d’Histoire du débarquement peu connu, source FRANCE 3 Normandie

Le 12 juin 1944, après avoir assiégé l’église de ce petit village de la Manche où étaient réfugiés des parachutistes américains et des civils, les soldats allemands ont éliminé ceux qui n’avaient pas pu prendre la fuite.

Les commémorations du 6 juin 1944 sont passées mais c’est bien le 70ème anniversaire de toute la Bataille de Normandie qui est célébré cette année. L’occasion de commémorer les moments heureux mais aussi de se souvenir des épisodes douloureux et parfois méconnus comme le massacre de Graignes, petit village de 800 habitants de la Manche où plusieurs parachutistes américains, largués à des kilomètres de leurs objectifs dans la nuit du 5 au 6 juin, avaient trouvé refuge. La population a pris soins de ces soldats durant quelques jours…avant que l’armée allemande ne surgisse.

Le 11 juin, alors que l’office est en train d’être célébré dans l’église de la commune, l’alerte est donnée. Certains réussissent à prendre la fuite. D’autres se retrouvent piégés. L’armée allemande entreprend un véritable siège du bâtiment, pas mois de 1000 soldats l’encerclent. Les obus s’abattent sur l’église. Plusieurs parachutistes réussissent à s’enfuir durant la nuit. Le lendemain, le 12 juin, les représailles les SS abattent quatre habitants, dont le curé de la paroisse, et le soldats blessés restés sur place. Une de nos équipes a retrouvé des témoins de cette sombre page de l’histoire.

Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Pauline Latrouitte
Intervenants:
– Denise VOYDIE, survivante
– Marthe HIS, survivante
– Denise VAUTTIER, survivante