PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Plan du Mémorial Indochine FRÉJUS

Délégation du Morbihan

En ce jour du 8 juin 2022, la FNAPOG 56 a été représentée, d’ailleurs comme tous les ans, au Monument aux Morts, Place Glotin à LORIENT, en la personne de notre porte-drapeau, Jean-Claude GUEHENNEUX, toujours fidèle.

La Présidente, O. LE HIR, ne pouvant être présente en ces lieux, a suivi cette cérémonie à distance c’est-à-dire à Fréjus (Var) au mémorial des guerres en Indochine. Ce mémorial se trouve sur la nationale 7 à la sortie de Fréjus, direction Cannes.

La première pierre a été posée par Monsieur Jacques CHIRAC, alors Premier Ministre le 19 janvier 1988.

L’inauguration dudit mémorial par le Président de la République, Monsieur François MITTERAND, en présence de Monsieur François LÉOTARD, maire de la ville de Fréjus s’est effectuée le 16 février 1993.

CORPS INHUMÉS A LA NÉCROPOLE

 

CORPS DANS LES ALVÉOLES                                                 17 255

CORPS DE SOLDATS NON IDENTIFIÉS                                    3 249

TOTAL CORPS DE MILITAIRES                                                20 405

CIVILS                                                                                           3 490

CIVILS NON IDENTIFIÉS                                                                  25

TOTAL CORPS DE CIVILS                                                           3 515

 

MUR DU SOUVENIR

34 955 noms de militaires y sont inscrits. Il s’agit de soldats dans les corps ont été rendus à la famille et qui sont enterrés dans les cimetières ou caveaux familiaux, de soldats portés disparus ou de corps restés sur place. Ce mur a été inauguré le 19 décembre 1996.

OSSUAIRE

3 152 corps de soldats non identifiés reposent dans l’ossuaire, les compartiments en bois correspondent aux noms des carrés militaires où étaient enterrés les corps en Indochine.

NÉCROPOLE CIVILE

3 515 corps non identifiés et 25 corps inconnus sont sur le site, ces corps étaient enterrés à côté des militaires dans les cimetières indochinois.

LIEU CULTUEL

Inauguré également le 19 décembre 1996, c’est un lieu de méditation et de recueillement où chacun peut laisser une prière ou une pensée pour tous ces hommes qui ont donné leur vie ; les quatre principales religions y sont représentées.

JARDIN DU SOUVENIR

C’est un carré de terre de 2 mètres limité par des pierres, recouvert de gravillons blancs avec une stèle centrale surmontée d’une plaque avec inscription « ICI ONT ÉTÉ DISPERSÉES LES CENDRES D’ANCIENS COMBATTANTS D’INDOCHINE QUI ONT SOUHAITÉ REPOSER PRÈS DE LEURS CAMARADES MORTS POUR LA FRANCE AU COURS DES GUERRES D’INDOCHINE ».

Depuis le 20 novembre 2012 les cendres du Général BIGEARD ont été placées dans une stèle à proximité du jardin du souvenir.

Tout ce qui est relaté ci-dessus peut être consulté sur les sites :

Site internet

Mail

Article rédigé par Odile LE HIR

Présidente de la délégation FNAPOG 56

Voir l’article en pdf