PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com
souvenir Français
serge barcellini
opex tchad

Il y a 50 ans, les soldats oubliés du Tchad 

 1969 – 1972, l’armée française conduit la première contre-insurrection au Tchad. Cette intervention va imposer le modèle des opérations extérieures. 

Une décision d’intervention toujours difficile à prendre et de niveau présidentiel ; une armée française professionnalisée ;  une intervention réduite ;  des forces autochtones faibles, insuffisantes  et souvent corrompues ; une volonté française d’accompagner l’intervention militaire d’une réforme administrative (une intervention qui renforce les gouvernements en place).

Chacune de ces opérations extérieures va systématiquement faire renaître les réflexes anticolonialistes de la population.

Ces « Morts pour la France » vont être très rapidement oubliés.

Alors qu’à la suite de l’échec (relatif) de la dernière intervention française au Mali, le gouvernement semble s’éloigner des interventions en OPEX, Le Souvenir Français a souhaité rendre hommage aux 59 soldats « Morts pour la France » au Tchad, 59 soldats oubliés.

Peut-on aujourd’hui mourir pour le Tchad ? Et pourtant ces interventions extérieures ont contribué à la stabilisation, au moins temporaire, de l’Afrique.

En rendant hommage aux 59 soldats « Morts pour la France » au Tchad, nous participons à l’écriture d’une histoire de l’Afrique dont la France n’a pas à rougir.

Photo : Mémorial OPEX dans le Parc André Citroën à Paris

Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l’association “Le Souvenir Français”

Contact : 

communication@souvenir-francais.fr