PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Recueillement mais aussi détermination et convivialité

 « Je vais transgresser les règles de bienséance et m’adresser en premier, à vous chers Pupilles, cher(e)s Orphelin(e)s pour vous remercier d’être là, d’être vous, car vous êtes le cœur et l’âme de notre Fédération.

Nous avons perdu des Amis durant cette longue période de pandémie, et nous dirons tout à l’heure combien ils nous manquent, mais nous avons aussi des Pupilles qui nous rejoignent parce qu’ils veulent justice et réparation, ils veulent témoigner comment la guerre, les génocides, les attentats ont brisé notre vie et continuent à briser celle de milliers d’enfants »

 Nos parlementaires toujours si présents à nos côtés nous ont écrit pour s’excuser, vous trouverez ces messages en fin de rapport, ou sont représentés.

Michèle de Wilde, suppléante du Député Eric Alauzet, exprime le soutien et les liens qui nous unissent, de la part de ce dernier mais également en son nom propre, soulignant une longue habitude de travail entre nous.

 Le Sénateur Jacques Grosperrin est représenté par Philippe Singier, Attaché parlementaire.

 Les Associations patriotiques, le Souvenir Français, le Président de l’amicale à la mémoire du groupe Guy Mocquet sont présents, ils seront avec nous lors de la cérémonie à la stèle avec leurs porte-drapeaux.

Nous remercions particulièrement le Général Guyot, chef de la gendarmerie de Franche Comté qui nous a permis la tenue de l’Assemblée générale en ces lieux.

 Hommage et minute de silence pour tous ceux qui ont disparu durant ces deux dernières années.

 Maurice Durand, Jean Bardot, Micheline Cachot, Jacky Laithier, Annie Carayon et tout dernièrement, notre Président de la délégation du Morbihan et Ami, Gérard Bihouise, membre fondateur de notre Fédération.

 Nous nous inclinons devant la douleur des familles et nous nous inclinons devant la douleur du peuple Ukrainien dans ce terrible conflit, aux portes de l’Europe, devant les personnels militaires qui ont perdu la vie dans les opérations extérieures, et pensons à ces jeunes orphelins qui connaîtront notre sort !

 Eu égard au contexte de pandémie, le rapport moral de Christiane Dormois Présidente sera un rapport englobant les activités de 2021, et l’orientation de notre Fédération pour 2022, sous l’impulsion de notre Présidente Nationale Anne Chalons, par ailleurs Présidente de la région Bourgogne Franche Comté.

 Assemblée Générale extraordinaire concernant l’adoption du rattachement des départements 25 54 88, le fait marquant de ce deuxième semestre :

  

Le Président André Lefebvre ici présent a été le successeur des Présidents fondateurs de   l’ANPNOGD créée en 2002.

Président des départements de la Meurthe et Moselle puis du 54 88, il a œuvré jusqu’en 2016 au sein de cette instance Nationale puis s’est rallié à la création de la FNAPOG qui n’est que le prolongement actif de l’Anpnogd.

 Pour son investissement tout au long de ces années, de sa lutte pour notre combat, il a été nommé Président d’honneur de la FNAPOG.

En fin d’année 2021, il a souhaité passer le relais de sa délégation et au vu de notre proximité géographique et de notre pugnacité l’un et l’autre, à lutter encore et toujours pour une réparation équitable, il a proposé un rattachement 25 54 88.

 

Notre conseil d’administration a reçu cette proposition comme un honneur, ouvrant deux postes d’administrateurs au conseil pouvant accueillir des membres désignés de cette délégation et de nommer M. LEFEBVRE Président d’honneur et conseiller de la nouvelle entité.

Les lignes extraites du courrier informant ses adhérents vous diront comment nous allons pouvoir fonctionner :

 « Une page se tourne pour moi, comme je vous l’ai écrit dans mon courrier ‘’ Adieu aux Armes ‘’. Cependant, je reste à vos côtés car la Présidente de la Fédération du Doubs et Amie me propose un rôle honorifique de Président d’Honneur et Conseiller de la délégation étendue qui prochainement s’intitulera Doubs, Meurthe & Moselle – Vosges. Notre porte-drapeau Louis SERRES continuera à nous représenter en Meurthe et Moselle et lors des assemblées générales dans le Doubs »

 Cette décision doit être prise en assemblée générale extraordinaire, et entérinée par l’AG ordinaire qui suivra                               

 

Résolution actée à l’unanimité

 Rattachement approuvé et nouvelle dénomination FNAPOG 25 54 88.

Désignation d’André Lefebvre en qualité de Président d’Honneur et Conseiller

2 postes d’administrateur ouverts.

 

                                        Assemblée Générale Ordinaire

 

                                          Rapport moral et d’activités

 Notre combat pour que justice et égalité soit faite est souvent cité, mais il ne suffit pas de le dire. Nous agissons

 Ce devoir de mémoire nous le démultiplions grâce à un outil de communication que nombre d’associations nous envie, j’évoque les deux sites internet animés par Henri Paturel, notre homme-orchestre sans qui cela ne pourrait se faire !

 En tant que délégation du Doubs, nous assumons une participation active dans la publication des reportages, des écrits, nous faisons vivre ou revivre la voix de ces femmes et hommes de l’ombre qui ont résisté, nous rappelons les faits d’Histoire. Nous ne voulons pas que les pages écrites par le sang et les larmes de notre Histoire de France soient revisitées ou réécrites, gommant parfois des pages écrites grâce au sacrifice de nos Parents.

   Et ce quel que soit les guerres et les conflits…….

 A ce titre, sur les sites, en 3 ans et demi, c’est 1600 articles écrits, 200 lettres publiées, 11000 visites mensuelles et 42000 pages lues !

Ce sont des parlementaires informés chaque semaine, près de 200 d’entre eux de quelque obédience que ce soit soutiennent notre action !

 Le devoir de mémoire c’est aussi l’action menée avec le Président J M Ligier, Président de l’amicale à la mémoire du groupe de résistants Guy Mocquet, pour des collégiens, des lycéens, de jeunes militaires en fin de formation.

Nous avons organisé des séances de projection du magnifique documentaire « Ami entends-tu ? » retraçant le parcours du groupe Guy Mocquet de Larnod !

Grâce à cette action la délégation du Doubs a obtenu le label du 75ème anniversaire de la libération du territoire en cette année 2019

Grâce à cette action, le Président Macron a lu la lettre du plus jeune fusillé de France, Henri Fertet à Porsthmouth.

Elle a été reprise lors des hommages aux monuments par le « Souvenir Français ».

Cette action, nous la préparons à nouveau afin d’être opérationnels à la prochaine rentrée scolaire

 Nous sommes connus, nous sommes suivis, mais nous faisons toujours face à l’indifférence des gouvernants, nous Pupilles, nous aurions été des nantis lorsque nous avons eu l’honneur d’être pupille, nous bénéficierions d’un régime de faveur, mais ce que la haute technocratie ne dit pas c’est que des décrets ont décidé que nos Pères n’ont pas choisi la bonne manière de manière de mourir !

Ce furent les mots d’une Députée “La glorieuse malchance des Armes” et mieux encore Madame la Ministre déléguée aux armées s’est embrouillée lamentablement dans sa réponse à un jeune député qui présentait notre cause.

 Sous l’impulsion d’Anne Chalons notre Présidente, nous avons multiplié les courriers, les saisines de parlementaires et à ce moment je salue l’engagement de ceux du Doubs à mes côtés.

  Nous n’avons eu de cesse de réclamer Justice et Egalité, Réparation du préjudice lié à la mort de nos Pères et parfois Mères !

 Nous avons demandé que notre avancée dans l’âge, dans le grand âge, soit accompagnée par l’attribution d’une rente viagère dont nous sommes prêts à discuter les modalités.

 REFUS

 Nous avons demandé un recensement, car l’État nous disait 200000 à 300000, nous coûtions trop cher !

REFUS

 Toujours appuyés par nos Députés et Sénateurs du Doubs en première ligne, suivis par de nombreux collègues, nous avons demandé un groupe de travail !

 REFUS

 Puis tout à coup nous ne sommes plus selon le courrier de Madame Geneviève Darrieussecq en réponse au Député Alauzet, puis à tous les parlementaires que 26 000 depuis septembre 2019

 Et toujours ces réponses, des copier-coller, des arguties d’un autre monde, ce silence devenu mépris !

 Dès octobre, avec notre Présidente et le bureau National, nous avons crié notre désarroi dans une lettre ouverte

Anne Chalons a sollicité un rendez-vous auprès de la Ministre…

 Ce rendez-vous est toujours en attente !

 Dans chaque délégation, nous avions pour consigne de multiplier les démarches, les contacts.

Je l’ai fait et pour ma part, l’opportunité s’est présentée en la personne de Pascal Ligier, porte drapeau du groupe Guy Mocquet, qui le 8 novembre à Colombey-les- Deux-Eglises, a remis directement cette lettre à Monsieur Castex, à Madame Darrieussecq.

 La réponse est arrivée plusieurs semaines plus tard, la Présidente était invitée à rencontrer une conseillère du cabinet si elle le désirait…

 Non, Madame Chalons devait rencontrer la Ministre ou son Directeur de cabinet !

 Parallèlement, ayant reçu une telle proposition suite à mes multiples courriers, il a été décidé que je donnerai suite accompagnée de deux de nos principaux Vice-Présidents.

 Nous ne voulions pas y aller les mains vides…

 Nous avons décidé à quatre mains de recueillir des témoignages, et de les publier dans le « Livre Blanc » des Pupilles afin de livrer notre vécu, et la vérité de ce qui fut notre condition après la mort de nos Pères, de nos Mères, bien loin de ce que laissaient entendre les services de l’État, l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

C’est un succès et c’est fort de 154 témoignages recueillis en un mois que Marie Louise Lorenzon, Henri Paturel et moi avons été reçu au Ministère des Armées.

 Un entretien animé, parfois rude mais toujours courtois et de grande écoute, mais sans résultat connu à ce jour.

 Ce livre blanc est notre force de frappe, souvenons-nous qu’il a été téléchargé près de 4200 fois !

 Notre Présidente Nationale appuie ces propos et indique également que désormais nous sommes membres de l’UFAC.

 Le rapport financier, le budget prévisionnel sont présentés par Suzanne Favrot, nos comptes vérifiés par Michel Aubry.

 La cotisation demeure à 20 euros

 Ces résolutions sont votées à l’unanimité des présents et représentés.

 Le rattachement 25 54 88 est adopté.

 Les membres du Conseil d’Administration sortants sont renouvelés

 Madame Annie Aubry, cooptée depuis une année rejoint le CA.

 Le bureau sera constitué à l’issue de cette Assemblée.

 André Lefebvre, en ses qualités est invité à prendre la parole :

 Avec brio, dynamisme et ardeur, il reprend la genèse de ce combat, il dit combien nous nous sommes sentis abandonnés méprisés, par les divers gouvernements successifs.

Et pourtant, à plusieurs reprises nous aurions dû aboutir. Il cite en particulier un courrier de Serge Cours, alors Président de l’UFAC à Madame Liliane Block le 21 août 2009, courrier dont les termes sont sans ambiguïté, demandant fermement que notre cause soit entendue.

 “Nous étions alors censés être plus de 250 000, la somme semblait astronomique disait ce dernier, mais la justice n’a pas de prix”

 Que dire alors que nous ne sommes plus que 26 000 répertoriés par les services de la Ministre déléguée aux Armées, ce n’est plus l’argument budgétaire qui peut nous être opposé !

 Ces mots forts ont fait vibrer l’assistance qui lui a réservé une chaleureuse ovation.

 Clôture des deux Assemblées.

  

Dépôt de gerbe à la stèle de la gendarmerie

6 drapeaux étaient présents

 Puis l’assistance se dirige vers la salle de restauration, temps de convivialité fort apprécié.

 

Passez votre souris sur une image et cliquez pour lancer le diaporama

De : Annie Genevard <annie.genevard@gmail.com>
Date: jeu. 31 mars 2022 à 15:56
Subject: Re:
To: Christiane Dormois <christianedormois878@gmail.com>

 

Chère Présidente,

Je vous remercie de votre proposition et vous adresse ci-dessous mon message.
Je vous souhaite une belle assemblée générale.
Bien respectueusement,
Annie Genevard
—-

Mesdames, messieurs,

Je tiens à remercier sincèrement votre présidente de m’avoir conviée à assister à votre assemblée générale. Malheureusement, retenue par d’autres engagements dans le Haut-Doubs, je ne peux pas être des vôtres ce matin et m’en excuse.
Je veux saluer l’engagement de Christiane qui œuvre sans relâche pour porter vos combats, notamment auprès des parlementaires. J’ai toujours à cœur de relayer auprès des ministres concernés les demandes de la Fédération, que ce soit concernant les demandes de réparation, de recensement des militaires blessés, ou plus largement concernant le devoir de mémoire.

J’ai pris connaissance avec attention de votre livre blanc et des 150 témoignages qui sont autant de drames et d’injustices. Ces écrits émouvants évoquent tous le cruel manque de reconnaissance et de réparation des pupilles de la Nation et orphelins de guerre.

Je connais vos combats pour cette juste reconnaissance et les partage. Les trois décrets de 2000, 2004 et 2005 ont introduit une indemnité sélective, en oubliant notamment les 26000 pupilles de la Nation enfants de « Morts pour la France ».
Je continuerai d’interpeller le prochain Gouvernement pour que vous puissiez obtenir une juste indemnisation.
Il est par ailleurs essentiel de prendre des mesures afin de s’assurer qu’aucun enfant de ceux ayant donné leur sang pour la France ne soit plus jamais laissé pour compte.

Je vous adresse toute ma sympathie et vous souhaite une belle assemblée générale.

Annie Genevard

Annie Genevard
Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale
Députée du Doubs
5 rue du Parc – 25300 Pontarlier – tél : 03 81 46 55 47