PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

                                                               200 éme new-letter

C’est un score qui ne va pas s’arrêter de sitôt.

Notre objectif à travers ces news c’est de lutter contre la thérapie de l’oubli pratiquée par la France à notre égard.

C’est aussi d’informer nos amis de même condition ainsi que d’autres personnes.

Sans cesse nous nous heurtons à ce haut et épais mur du silence, de l’oubli, du rejet et d’une non-reconnaissance particulière.

Nous nous sommes reconstruits, et nous nous reconstruisons encore, malgré notre âge bien avancé, dans la mélancolie avec un traumatisme plus ou moins toujours présent car bien sûr nous n’avons pas eu l’aide d’une cellule psychologique.

Les terribles images de l‘actualité nous renvoient à une période que nous avons, hélas connue, elles ravivent nos tristes souvenirs, s’invitent dans nos rêves avec l’image du père ou de la mère que nous n’avons pas connu.

On nous a volé une partie, une grande partie,  voire notre jeunesse entière.

Gouvernants de la France, entendez-vous nos plaintes ?….  il m’étonnerait fort !!   ou alors vous faites la sourde oreille.  POURQUOI ?

Continuer à nous battre c’est faire revivre le parent disparu qui s’est sacrifié pour la liberté Oui.

Quant à Egalité, Fraternité pas certain.

Alors Henri, toi notre maître « Jedi » (sagesse et dévotion à l’égard de la FNAPOG / Pupilles-Orphelins de guerre) merci pour tous ces rappels de piqûres de communication que tu organises de façon méthodique avec ferveur et surtout ne t’arrête pas en si bon chemin……on nous attend peut-être au bout !

Merci aussi à celles et ceux qui avec leurs articles « alimentent » le site pour qu’Henri, roi de la « com » ne s’ennuie pas !!!!

Alors ensemble, allons-y, entrouvrons la porte de la reconnaissance.

      Les larmes qui coulent sont amères mais plus amères sont celles qui ne coulent pas (proverbe africain).