PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Elle nous dit :

Mon Père est en captivité en Allemagne jusqu’en 1945, je ne le connaissais pas !

C’était un étranger !

Je suis élevée par une Mère admirable qui durant ces années de captivité va au péril de sa vie m’assurer le gîte et le couvert.

Comme à l’accoutumée, un jour de janvier 1945 elle se rend dans une ferme proche en vélo chercher le ravitaillement.

Elle ne reviendra jamais, déchiquetée sur le trajet sous les bombes américaines .

Je suis orpheline de Mère et de Père à l’âge de 6 ans durant quelques mois !!!!!!!

Du moins, c’est ce que l’on croit, car en avril 1945 mon Père rentre de captivité, diminué, affaibli et surtout ne sachant pas que sa femme est morte !

Pour moi c’est un inconnu.

Il ne parle pas, ne peut pas évoquer ce à quoi il a survécu……

Il décédera plusieurs années plus tard, miné par le chagrin et ses souvenirs enfouis.

Je ne me remettrai jamais de cette enfance déchirée entre la mort d’une Mère aimante et la survie auprès de ce Père qu’il m’a fallu apprendre à connaître à l’âge de 6 ans.

J’ai élevé mes enfants dans le souvenir de leur grand-mère, cette grand mère qui aurait tant aimé les entourer de son amour.

Aujourd’hui encore c’est un regret lancinant qui me revient sans cesse en mémoire, alors que j’avance dans l’âge et aborde ce quatrième âge que je voudrais serein et apaisé
que l’on reconnaisse enfin le sacrifice de ces Femmes et Hommes valeureux.

Renée D.