PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

La population du village était au rendez-vous de cet hommage enfin sorti de la clandestinité dans laquelle nous avait plongé la pandémie.

Les enfants des écoles ont lu à plusieurs voix le message de Jean-Marc Philippe, Président de l’AFCAC, prenant leur rôle très au sérieux sous l’œil ému de leurs parents et ce grâce à leur enseignante qui leur avait appris les strophes de la Marseillaise.

Sous la Présidence de Claude Burney, président de la délégation des Anciens combattants de notre village, en présence du Maire, d’Elus, des sapeurs-pompiers volontaires, de représentants du 6ème régiment du matériel, cette cérémonie a été animée par la fanfare locale.

Nous étions présents aux côtés de notre porte drapeau et Suzy Favrot a déposé la coupe traditionnelle avec deux jeunes écoliers.

 

Dire que nous pensions à nos valeureux combattants qui nous ont légué le bien le plus précieux                                                                             que l’on nomme LIBERTE, répéter à l’envie que des hommes courageux sur notre sol et hors de notre frontière défendent cette LIBERTE au péril de leur vie, nous ne cessons de le clamer !

 

Mais eux, à quoi pensaient-ils en regardant la mort en face, en l’affrontant, en la bravant ?

Ils pensaient à nous, leurs enfants, à leurs épouses, à leur famille.

Ils ne savaient pas que nous devrions nous battre encore et encore, nous leurs orphelins, pour que

 

                                    JUSTICE leur soit rendue, nous soit rendue !

J’ai choisi de lire face à l’assemblée la lettre de Paul Victor Paqueriaud, écrite deux heures avant d’être face au peloton d’exécution, compagnon d’Henri Fertet, l’un des seize fusillés de la citadelle de Besançon, résistant du Groupe Guy Mocquet et Marius Valet.

Il était père de deux enfants !

Publiée à l’occasion de la cérémonie du 26 septembre à Larnod, sur notre site, je vous invite à la lire, à la relire et à partager l’émotion ressentie par les Chalezeulois.

 

Elle illustre les pensées de nos Pères

 

(Passez votre souris sur l’image et cliquez pour lancer le diaporama)

(Passez votre souris sur l’image et cliquez pour agrandir la lettre)