PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Chers Ami(e)s Pupilles et Orphelin(e) du Jura
C’est avec tristesse que j’ai appris par ce courriel de notre directeur ONAC.VG Bourgogne -Jura, le départ de la grande résistante qu’était notre Chère Annette.
L’éloge bien mérité pour son action dans la résistance, qu’il dresse de notre amie, méritait pour moi d’être l’hommage que je rends avec le monde combattant du département à une combattante toujours gaie, souriante et dynamique.

Merci pour tout ce qu’elle a fait et appris, par ses témoignages à des générations d’enfants afin que la mémoire reste à jamais vivante.

Le Jura, perd une grande dame

Anne CHALONS
Officier de la Légion d’Honneur
Présidente Régionale Bourgogne -Franche Comté

“Madame, Monsieur,Cher(e) Ami(e),

 J’ai la pénible tâche de vous informer du décès – survenu hier – de Madame Annette MONTEL SAINT-PAUL, dans sa 97ème année.

Annette fût agent de liaison et secrétaire affectée au service Périclès de “Combat” à Lyon, sous les ordres de Georges Rousseau.

Début juin 1944 elle gagne le groupement FFI “Frontière” de la SRD2, secteur des Planches-Champagnole, dirigé par son ancien chef.

Jusqu’à la libération du département elle y exerce la fonction de secrétaire et d’agent de liaison du lieutenant-colonel « Lagarde », “Sarrazac”.

Elle rejoint le 19 septembre 1944 l’état major du 1er Régiment de Franche Comté.

 Elle s’était vue attribuer en mai 1981 la carte du Combattant Volontaire de la Résistance (CVR) n°186.833.

Elle était chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

Petite par la taille, elle était pleine d’une énergie communicative qu’elle aura mis durant des décennies au profit de plusieurs générations de scolaires auprès desquels elle aimait tant témoigner et échanger.

J’ai eu le privilège de l’emmener encore transmettre en janvier et février 2020 dans des établissements scolaires. En pièce jointe une photo prise au collège de Mont-Roland à Dole le 17 janvier 2020.

D’autres rencontres étaient programmées en mars et avril mais furent reportées au dernier moment du fait de la situation sanitaire.

 La maladie l’a finalement rattrapé au cours de l’automne. Affaiblie, elle aura mené ce dernier combat avec courage et discrétion, à l’image de son engagement et de son parcours.

Elle aura eu une vie hors de l’ordinaire par les combats menés et les hautes personnalités qu’elle aura rencontrées ou côtoyées.

Elle s’était installée dans le Jura, à Champagnole, région dont elle était tombée sous le charme lors de ses années de Résistance.

Le monde combattant perd l’une des siennes. Le Jura perd sans doute le dernier témoin de cette période qui était encore en âge de témoigner.

BRUNO DUPUIS

Directeur de Côte d’Or par intérim

Directeur du Jura

Office national des anciens combattants et victimes de guerre