PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Vendredi 25 septembre 2020 à 8 heures 10 Madame Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de Madame Florence PARLY, ministre des armées, chargée de la Mémoire et des anciens combattants, a répondu aux questions de Patrick ROGER de Sud radio dans l’émission « Petit déjeuner politique »
La ministre a annoncé procéder à la mise en place d’une journée d’hommage aux HARKIS en précisant : que la dette de la France envers les Harkis « n’est pas réglée ».
Elle a estimé « que nous avons fait beaucoup de chemin » et elle a reconnu que les Harkis :
« sont des Français, qui sont arrivés sur le territoire dans de mauvaises conditions d’accueil » … !!!!

Madame Darrieussecq a aussi confié son inquiétude « sur la fracturation des territoires Français et de la société Française » ………Nous avons, a-t-elle dit, une « dette morale par rapport à eux », et qu’elle travaille beaucoup dans le sens de la reconnaissance, dans le sens de la réparation, dans le sens de la mémoire, afin de ne pas oublier cette histoire » !!!
Face à ces déclarations, la Fédération Nationale Autonome des Pupilles et Orphelins de Guerre de tous les conflits, s’étonne de cette prise de conscience tardive, regrette qu’elle ne concerne que ce conflit…et, ces pupilles et orphelins vous disent « ET NOUS ????? » Madame la ministre …. 

C’est vis à vis des morts pour la France et de tous les conflits : ceux de 1940, d’Indochine ou d’Afrique du Nord que la France a une dette morale.
C’est pour toutes les victimes oubliées qu’elle doit travailler à la reconnaissance et à la réparation.
Les pupilles et orphelins qui sont de tous les conflits rappellent, qu’ils n’ont pas attendu la mise en place de cette nouvelle journée officielle pour honorer la mémoire des Harkis et souligné aux côtés du monde combattant leur bravoure.
Ils expriment le souhait que les élus de ce pays, regardent en face l’ensemble des manquements méconnus et oubliés du passé, pour chaque conflit.
Ils désirent qu’un terme soit mis aux discriminations créées par la multitude de textes existants qui visent à la gestion des droits des pupilles orphelins de guerre. !!
Ils souhaitent que la France reconnaisse ses manquements, qu’elle revienne aux textes fondamentaux qui contiennent pour tous, la solution d’une réparation équitable.

Pour le conflit d’Algérie, les harkis ont été près de 180 000 à choisir la France et plusieurs milliers à avoir été massacrés et abandonnés avec l’indépendance.

Ils demandent la reconnaissance du devoir de protection et d’accueil due aux familles des supplétifs Français musulmans. Des soldats Français engagés comme soldats réguliers dans l’armée Française, qui ont participé à tous les conflits, et ont libéré la France, leur pays, contribuant à ce que nous restions une démocratie.
Le ministre Hamlaoui Mekachera avait donné à tous de l’espoir, et redonné de l’optimisme à  tous les enfants qui ont payé l’engagement de leurs parents dans les conflits où était engagée la France.   Ils ont maintenant 80 ans et plus…et attendent toujours…….

 RIEN N’A ETE FAIT

Il est donc difficile, pour certains d’entre eux, de croire encore aux valeurs de notre devise républicaine surtout lorsque : Français en Algérie, la France vous a abandonné, oublié, rejeté à la mer et même pour certains parqué à votre arrivée sur le sol national ????

 S’EXCUSER DU PASSE et REPARER ……C’EST OUI, POUR TOUS LES CONFLITS

Anne CHALONS 
Officier de la Légion d’Honneur
Présidente Nationale