PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Honorer

Rendre hommage aux combattants, célébrer les vainqueurs, honorer les morts, et transmettre à ceux qui n’étaient pas nés pour qu’ils sachent…… telle est l’une des missions que s’est donnée notre Fédération Nationale Autonome des Pupilles ou Orphelins de Guerre, pour que perdure encore longtemps, la mémoire de celles et ceux qui sont Morts pour la France ou l’ont honorée par de belles actions.
Nous voulons donner à tous leurs faits glorieux, un juste éclairage historique pour qu’ils échappent aux légendes et pour corriger les inexactitudes, rétablir les vérités, en révélant des faits transmis par ceux, encore en vie qui les ont vécus.

Chaque région a ses héros, connus, méconnus ou inconnus
« Nos chers Parents »

Après la défaite de 1940 et l’appel à la résistance du Général DE GAULLE depuis l’Angleterre, les jeunes Français commencent à se soulever contre les mesures imposées par l’occupant.
C’est en 1942, avec l’instauration du service de travail obligatoire, (STO), une contrainte allemande refusée par les jeunes, qu’ils se cachent en nombre dans les massifs et que la résistance s’organise….
Elle ne comprend que peu d’anciens militaires, et s’organise principalement au niveau civil, manifestations, grèves, sauvetage de prisonniers de guerre évadés, caches des réfractaires au STO et les juifs persécutés en fuite.
A partir de 1943, après la réunion du conseil national de la résistance, malgré la répression de l’occupant exigée par Vichy très bien informé par ses préfets, que des formations paramilitaires se créent et se multiplient un peu partout sur le territoire. Cette armée secrète répond aux aspirations de la population, et n’auraient pas pu se développer sans son aide.
L’objectif des résistants consiste à harceler l’occupant en attendant l’arrivée des Alliés.
Les actions vont se militariser.
Cette armée secrète va avoir besoin d’armes pour résister, de renseignements pour organiser des sabotages contre les troupes d’occupation et les forces de VICHY. Elle doit créer des organes de presse clandestins, diffuser des tracts, fabriquer des faux papiers…
Elle doit aussi, pour être ravitaillée par les alliés, trouver des aires de parachutage. Le plus médiatisé étant celui des Glières en Savoie
Les alliés vont aussi arriver d’Algérie où des formes de résistance analogues se sont formées en Afrique du nord dans tout l’empire colonial français ainsi qu’en Alsace et en Moselle (départements annexés par le Reich)

Chaque région a son histoire de la résistance avec ses « Morts pour la France » et ses héros connus méconnus et inconnus,
Notre Fédération Nationale Autonome des Pupilles Orphelins de Guerre porte les histoires des derniers témoins, avec des mots simples en leur donnant la parole sur notre site, et par des actions pédagogiques avec la jeunesse, dans les lycées et au sein des écoles de la République.

Anne CHALONS
Officier de la Légion d’Honneur
Présidente Nationale