PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

NOTRE  DAME  de LORETTE
Un des neuf « Hauts Lieux » de mémoire national.
Cette nécropole Nationale de la grande guerre, se situe au milieu des champs de batailles d’Artois et de Flandre, entre Saint-Omer et Lille dans le département du Pas-de-Calais, sur une colline de 165 mètres d‘altitude de la commune d’Ablain-Saint-Nazaire.
Inaugurée en 1925, pour commémorer les milliers de combattants morts en 1914-1918, c’est la plus grande nécropole Française.
Avant la guerre un oratoire puis une petite chapelle dédiée à Notre Dame de Lorette y étaient édifiés.
Ils ont été détruits puis reconstruits à plusieurs reprises au cours des siècles, dont à la révolution et pendant la grande guerre. Sa position dominante en a toujours fait un lieu convoité comme en mai 1915.

La bataille de Notre-Dame-de-Lorette

Début du feu roulant lancé par les Allemands sur la colline de Lorette en 1915
De 1914 à 1915 100 000 français sont morts pour défendre « L’éperon de Notre-Dame de Lorette »

Le site sera choisi pour l’aménagement d’une grande nécropole où seront accueillis des corps de 150 cimetières des fronts de l’Artois jusque aux frontières belges.
20 000 corps identifiés seront en sépulture individuelle et 22 000 inconnus seront regroupés dans 8 ossuaires.
Dans la nécropole, sera construite une basilique ainsi qu’une tour-lanterne, dont le phare est visible à plusieurs kilomètres.
Ce site est un Haut Lieu de Mémoire et de recueillement de la première guerre mondiale avec la reconstruction de la Chapelle au sein de la nécropole.
C’est aussi un haut lieu de mémoire de la guerre 1939/1940 depuis l’inhumation dans sa crypte d’un soldat inconnu de ce second conflit et le retour des cendres de déportés disparus dans les camps nazis.
C’est encore un haut lieu de mémoire pour la guerre d’Algérie avec la tombe d’un soldat inconnu de ce conflit, c’est aussi le lieu de mémoire de la guerre d’Indochine depuis le 8 Juin 1980 où le corps d’un soldat inconnu y fut inhumé.
Ce site qui commémore le sacrifice des soldats « Morts pour la France » est intégré dans un parcours mémoriel comprenant :le centre d’histoire « Guerre et paix »et sa coupole, le mémorial international de Notre-Dame de Lorette avec son cimetière, sa chapelle-Basilique, la tour lanterne et « l’Anneau de la mémoire » où sont gravés les noms de près de 580 000 soldats, toutes nationalités confondues tombés en Artois et en Flandres, qui en font un emblématique symbole mémoriel à l’échelle internationale.

Le Circuit touristique mémoriel, dans les hauts de France, entre ABLAIN-St-OMER et LILLE, ne prend que quelques jours. Il permet de visiter à Saint-Omer, le centre d’histoire, de s’arrêter à RICHEBOURG au cimetière portugais et de se recueillir dans la chapelle de notre Dame de Fatima juste en face .
A quelques mètres plus loin, de s’arrêter au mémorial indien de NEUVE – CHAPELLE puis d’arriver à ABLAIN-SAINT-NAZAIRE pour visiter la nécropole et son cimetière, sa basilique, sa tour de la lanterne.
De pousser jusqu’à SOUCHEZ pour visiter le centre d’histoire du Mémorial « Guerre et Paix » et le centre d’interprétation dédié à la première guerre mondiale dans les Hauts de France. A un km du village, de arrêter au cimetière anglais du « cabaret-rouge »pour connaître son histoire
Ne pas oublier de s’arrêter à VIMY et admirer le Mémorial Canadien.Son monument est le plus prestigieux des monuments canadiens d’Europe, l’accueil y est fait en costume rouge et blanc et la montée des couleurs à chaque ouverture est particulièrement émouvante.

Vous pouvez pousser jusqu’à Lille afin de visiter la maison natale du Général Charles de Gaulle.
Anne CHALONS
Officier de la Légion d’honneur
Présidente Nationale FNAPOG