PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Les commémorations du printemps 2014 prévues dans l’Aisne ont été réduites à leurs plus simple expression comme toutes celles de cette année 2020

La grande opération exceptionnelle programmée pour le 80 ème anniversaire des combats de 1940 et toutes les festivités prévues partout dans la région ce 17 mai ont été annulées en raison du contexte lié à la situation sanitaire causée par la pandémie.

 

C’est la première fois que la présidence de la République et l’Etat décident d’organiser une grande cérémonie d’hommage nationale pour ce qui est considéré comme une défaite du colonel DE GAULLE…

 

Il s’agissait « selon l’Elysée de rendre hommage à « cette défaite courageuse ».

Toujours selon l’entourage du président il serait question «de saluer le chef visionnaire et le refus de la résignation et l’esprit de résistance » ….

 

Il s’agissait aussi pour la première fois et pour ce 80 ème anniversaire de la bataille de France, que le président Macron rende un juste hommage à ces soldats oubliés de la guerre 39/45.

Un souhait formulé par notre Fédération et rappelé encore il y a peu.

Et, faire d’une défaite, une victoire qui honore tous ces hommes qui n’étaient pas des lâches, ni des fuyards.

Ce furent a- t- il dit : « des preux, qui avaient l’esprit de résistance, l’esprit Français »

 

Cette bataille, du 17 mai 1940 qui s’est soldée par une défaite, a fondé le destin du jeune et énergique colonel de 49 ans, Charles DE GAULLE.

C’est journée du 17 mai 2020 permet au président Macron de lancer « l’année DE GAULLE » et toutes ses futures commémorations devant le petit fils de l’intéressé.

Anne CHALONS

Officier de la Légion d’honneur