PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 

LETTRE OUVERTE A LA PRESSE ÉCRITE

 

Lettre ouverte à l’ensemble des Médias et de la presse écrite au lendemain de la profanation du monument dédié au Maréchal Juin, et au-delà après toutes les profanations de stèles dans les cimetières.

La déclaration des droits de l’homme et du Citoyen, les droits sociaux énoncés dans le préambule de la constitution de 1946 après la seconde guerre mondiale affirment la liberté d’expression, la liberté de réunion, la liberté d’Association.

Ceci est la force d’un Pays libre, d’une France Libre que nous voulons toujours Libre et Fière.

Nous en connaissons le prix, Orphelins de guerre et Pupilles de la Nation de tous les conflits mondiaux, c’est le sang de nos Pères, la souffrance des blessures, le deuil de nos Mères, notre enfance brisée, notre insouciance volée, qui sont les garants de ces droits fondamentaux.

Les mouvements sociaux, la demande d’un peuple, nous en sommes, puisque nous sommes pour nombre d’entre nous impactés par la précarité et luttons depuis 2005 afin que réparation nous soit enfin donnée. Pour cela, nous faisons désormais confiance à nos Parlementaires, à nos Gouvernants pour entendre notre voix !

Mais nous avons un droit fondamental, celui du Devoir de Mémoire !

C’est à vous, garants de la liberté d’expression, que nous nous adressons !

Pourquoi n’avoir pas évoqué durant et après ce saccage le symbole représenté par la statue du Maréchal JUIN ?

Pourquoi avoir projeté sur les écrans, relayé par vidéos ces longues minutes durant lesquelles, à coup de masse, des “citoyens” ont profané le souvenir des héros, des Morts, des Tués, des Massacrés qui ont suivi le Maréchal JUIN dans sa lutte pour délivrer la Patrie du joug de l’ennemi ?

Et pourquoi n’avoir pas alors commenté ce qu’il représentait ?

Il ne faut surtout pas minimiser ce saccage en prétendant comme l’a dit le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, « qu’ils ne s’en prennent pas au monument du maréchal Juin, ils fabriquent des armes. Ils cassent les plaques de marbre parce qu’ils ont bien conscience qu’elles sont dangereuses et ils s’en servent comme des projectiles contre nos forces de sécurité ».

Le Devoir de Mémoire, plus que jamais doit être promu !

Mais qui en parle ? Nous, les survivants de ces conflits, qui ont garanti la paix de notre Patrie, les Associations Patriotiques, nous multiplions les actions dans les collèges, dans les lycées souvent aux côtés des rescapés qui ont toujours la force de témoigner.

Le Devoir de Mémoire, nous vous invitons à prendre connaissance des actions que nous menons, parfois vous nous recevez, et puis quelques lignes laconiques dans les journaux régionaux et locaux !!!!!! Et c’est tout….!

Nous étions dans la rue à vos côtés lors de l’attentat qui a touché vos collègues de “Charlie Hebdo”, nous avons crié avec vous le droit à une information juste, à la liberté d’expression !

Alors pourquoi cette “pudeur”, cette “timidité”, devant ce qui est pour nous inqualifiable, déchirant, outrageant ?

Après l’Arc de Triomphe, la Tombe du Soldat Inconnu, fort heureusement protégée par des manifestants, le saccage devant la statue du Maréchal JUIN, qu’adviendra-t-il si vous ne nous aidez pas dans notre propre combat, dans les valeurs que nous portons, dans ce que nous faisons pour le DEVOIR DE MEMOIRE !

Les administrateurs du site pupille-orphelin.fr