PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

                                              Anne Marie WALTERS    Les femmes dans la résistance : (2/13)
 
Officier WAAF recrutée par les services secrets britanniques (SOE) pendant la deuxième guerre mondiale.
Aide la résistance française dans le sud- ouest comme courrier du réseau Wheelwright commandé par Georges STARR.
Née à Genève le 16 mars 1923 de père britannique et d’une mère française, elle quitte la Suisse en 1939 pour gagner la Grande Bretagne où elle rejoint les WAAF en 1941. Elle est mariée à Jean claude COMERT en décembre 1946 fils d’un diplomate français et petit-fils de général.
Engagée par le SOE le 6 juillet 1943 elle suit un entraînement à Loch Morar (Ecosse). En décembre un parachutage en France tourne à l’échec à cause du mauvais temps et lors du retour obligé en Grande Bretagne elle se blesse à l’atterrissage.
En janvier 1944 dans la nuit du 3 au 4 elle est de nouveau parachutée avec succès cette fois ci dans l’Armagnac (sud-ouest de la France) en compagnie de Claude ARNAULT1 (alias Néron).
Elle rejoint Georges Starr pour assurer donc son rôle de courrier pendant 7 mois avec Philippe GUNZBOURG2 (alias Philibert).
Elle circulera sous plusieurs fausses identités comme Alice Davoust, Marie France Périer ou Miss Fitzgerald en Espagne.
Elle sera promue au garde d’officier en mai 1944.
Mais en juillet Georges Starr la renvoie en Grande Bretagne car les liens entre eux sont au plus mal.
Pour ce faire elle doit passer par l’Espagne en accompagnant 6 personnes, remettre un rapport à Madrid. Elle devra aussi porter d’autres messages au Colonel Fuller à Alger. Partie fin juillet avec les 6 personnes en question dont 3 pilotes US abattus, 1 hollandais elle accomplit ses missions correctement et se retrouve à Londres à la mi-septembre.
Elle y sera interrogée, pour une mise au point, le 14 septembre par Véra ATKINS3, assistante de Buckmaster responsable de la section française.
Sa demande de reprendre du service en France lui sera refusée et en novembre elle quitte l’armée et le SOE.
En 1946 elle publie un livre « Moondrop to Gascony » (parachutée de nuit en Gascogne) décrivant par la même occasion la personnalité de G.Starr et de Claude ARNAULT un peu liée romantiquement avec ce dernier.
Après-guerre elle vivra entre France et Espagne comme traductrice puis éditrice sous  son nom d’épouse Anne Marie COMERT.
Le 2 octobre 1998 elle décède à Baume de Transit (Drôme) à l’âge de 75 ans.
Son nom figure sur la même stèle, inaugurée le 23 Mai 2002, qu’Yvonne Cormeau (précédent article 1/13).
Elle est membre de l’ordre de l’Empire Britannique.
Notes :
  1°) Claude ARNAULT agent secret des réseaux « Buckmaster et Wheelwright ».
   2°) Philippe GUNZBOURG résistant des réseaux « Buckmaster et Wheelwright » mais aussi du réseau Eugène Prunus, basé à Toulouse.
 3°) Vera ATKINS, agent du SOE, née en Moldavie (1908), famille émigrée en Angleterre en 1933 puis en France en 1935. Fera ses études à Paris (La Sorbonne) pour les finir à Lausanne. Décède en juin  2000 à Hastings (GB).

                                                                                                                     
.