PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

   

        Le concours de la Résistance et de la Déportation    Remise des prix

Sous un ciel radieux, dans les magnifiques jardins de la Préfecture, sous la haute autorité de Monsieur Mathurin  Préfet du Doubs, en présence de Personnalité et d’Associations patriotiques, les collèges et lycées du département ayant participé à ce concours, et ils étaient nombreux, ont reçu leurs prix.

Un  simple entrefilet dans le journal local, loin de refléter la réalité de cet événement, interroge sur l’importance accordée par les médias à cet événement !

Lors de l’ouverture de la cérémonie, le Préfet Mathurin a lu la lettre d’Henri Fertet, lue le matin même par le Président de la République, rappelant que ce jeune résistant fut élève du lycée Jules Haag, représenté brillamment.

Deux heures durant, les élèves ont été appelés qui individuellement, qui en groupe, voire une classe entière et chaque fois entourés de leur professeur d’histoire. Pour la première fois, un centre de formation de jeunes apprentis était au rang des heureux candidats !

Chaque Association présente a eu l’honneur de remettre les lots de livres. J’ai eu la fierté de féliciter l’un de ces lauréats au nom de notre Fédération du Doubs. Mais l’émotion fut grande lorsque deux Déportées présentes, ont longuement échangé avec ces jeunes élèves, sous des applaudissements nourris.

Le souvenir de ces instants fut concrétisé par la photo de groupe, avant le buffet offert par le Préfet. Ce fut l’occasion pour moi de lui présenter en aparté notre Fédération et lui dire que nous avions écrit à Madame DARRIEUSSECQ , sollicitant la lecture de la lettre de ce jeune fusillé de 16 ans, en hommage à tous les Hommes et Femmes de l’Ombre !

Nous venions d’apprendre que le Président de la République l’avait fait !

Le premier prix a été délivré à la classe de troisième du collège de Rougemont qui a réalisé une vidéo retraçant l’histoire de quelques valeureux Résistants de ce secteur, dans le cadre de la nécropole de Rougemont.

Nous avons publié sur notre site l’histoire de cette Nécropole accompagnant également le témoignage du sort funeste de certains de ces hommes !

Le professeur d’histoire nous a fait l’honneur de nous rendre destinataire de cette vidéo nous autorisant à la publier.

Merci et bravo à tous pour cet instant partagé

Christiane Dormois

Présidente FNAPOG DOUBS

     

   La connaissance d’une histoire générale de cet épisode cruel qu’a été la Seconde guerre mondiale est une nécessité à la fin de la scolarité au collège. Mais en participant au Concours Nationale de la Résistance et de la Déportation nous avons voulu rendre plus vivant le cours d’histoire, plus concret,  en l’ancrant dans l’histoire locale ; il s’agissait de donner une mémoire au lieu qui nous entoure. Nous voulions plonger dans le passé de nos communes via le prisme de la Résistance.

            Nous avons choisi de nous intéresser à l’histoire des Résistants du pays de Rougemont et plus particulièrement à la répression dont ils ont été victimes puisque c’est là le sujet de cette année.

 

 Les phases d’élaboration de notre film

 

            Nous avons rencontrer quelques difficultés pendant que nous travaillons sur notre film. La difficulté majeure a été le temps. En effet le temps n’était pas toujours à son avantage et ne nous permettait pas d’avoir un cadre propice au tournage de notre film. L’absence de certains élèves du groupe, la mauvaise météo ou encore l’absence des personnes que nous souhaitions interviewer a également ralenti la réalisation de notre film. Nous n’avons pas réalisé le montage aussi parfaitement que nous le souhaitions car nous avons manqué de temps, le délai final étant fixé au 29 mars 2019. Mais il y a aussi des choses positives, le professeur et les élèves étaient très impliqués, ils se donnaient à fond dans le travail, avaient beaucoup d’imagination pour la création du film et un entourage également très engagés. Entre élèves, nous formons un groupe soudé depuis le tournage des séquences du film. Nous avons vraiment pris du plaisir à travailler en équipe.

 

La place de notre professeur et de l’équipe

 

            Au début, et notamment après la lecture du livre de Robert Bichet, nous pensions réaliser des portraits. Mais nous nous sommes rendus compte qu’il fallait restreindre les choses. De plus notre professeur a eu des informations lors de sa participation à un stage et il nous a dit qu’il fallait plutôt tenter de dresser une typologie des différents types de répressions dont ont été victimes les Résistants du pays de Rougemont.  D’où notre choix ; Fernand Valnet est par exemple mort en déportation après avoir subi de nombreuses violences par la police allemande à Besançon.

Jean de Vomécourt est interné à la prison de Besançon, puis à Fresnes, puis au camp d’Oranienbourg- Sachsenhauseu. Il meurt également en déportation. Le gendarme Maurice Demeusy est tué par balle …

En termes de calendrier nous avons procédé comme suit :

– Toussaint à Noël : phase de lectures et recherches

– Janvier à Février : répétitions du film

– Mars : tournage final et montage

            Nous avons utilisé les tablettes (iPad) reçus au collège en novembre. Nous avons voulu utiliser ce nouvel outil pour travailler de manière différente. Pour le montage nous avons utilisé « iMovie » et nous avons utilisé ensuite « Format factory » sur PC pour proposer un film de moins d’1 Go comme cela était demandé dans le règlement du concours. De même pour la durée nous avons strictement respecté la durée inférieure à 20 minutes.

 

  1. La rigueur scientifique de notre projet (sources)

 

Notre espace d’étude se situe dans un rayon de 15 km autour de Rougemont.

Nous avons été attentifs aux droits d’auteurs et au droit à l’image. (documents joints).

Bibliographie :

 

– BICHET, Robert. La Résistance à Rougemont et dans sa région – Dominique Guéniot Éditeur,1993

– DE MOUTIER, Henri. 1940 l’armistice-trahison, le courage politique de Léonel De Moustier – Cêtre Éditeur, 2002

– MARANDIN,Jean-Pierre. Résistances 1940-1944, volume 2. Le pays de Montbéliard 1944 Lutte Armée et Repression.– Editions Cêtre, 2005.

– PINARD, Joseph. Hommage au Marquis Léonel De Moustier pour la 60ème anniversaire de sa mort en déportation-conseil général du Doubs, 2005.

– RUFFY, Claude. Résistances dans la moyenne vallée de l’Ognon,1992.

– RUFFY, Claude. Fernand VALNET L’irréductible, quatre années de Résistance – Erti Éditeur, 1992

 

 

Sitographie :

 

Le Maitron des fusillés :

http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/

Le livre-mémorial des déportés partis de France, Fondation pour la mémoire de la déportation :

http://www.bddm.org/liv/recherche.php

La répression de la Résistance par les autorités d’occupation et le régime de Vichy en Franche-Comté, brochure réalisée par les services éducatifs des archives et le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, CNRD 2010 :

http://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00146.pdf

Ressources site CANOPE :

https://www.reseau-canope.fr/cnrd/

Fiche méthodes Eduscol :

http://eduscol.eductaion.fr/cid45607/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation.html

Brochure pédagogique :

Coordonnée par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la brochure pédagogique du CNRD 2018-2019 consulté en ligne sur le site www.fondationshoah.org

Musique libre de droit :

https://www.musicscreen.fr