PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

LA PROMOTION DU MAJOR ALVES

Un  Hommage à nos gendarmes

 Aucun texte réglementaire ne traite des parrainages de promotion dans les écoles de la gendarmerie.

Pourtant il est de tradition d’honorer la mémoire d’un de leurs anciens pour tous les élèves. Le parrain est choisi parmi les militaires de la gendarmerie à la conduite exemplaire, mort pour la France, victime du devoir ou aux états de services exceptionnels.

 La 6ème compagnie a choisi comme parrain, le major Jean Albert ALVES de la brigade motorisée d’Arles,décédé  en service le 17 mars 2003. Il sera pour mon petit-fils, et pour les gendarmes de cette promotion, un bel exemple de courage et de dévouement.

La procédure de choix de parrain de promotion est très codifiée. Après le choix sur  trois parrains par les élèves, le commandant de l’école adresse sa demande,  et le commandant des écoles des officiers, envoie sa proposition au ministre de la Défense.

L’officier traditions rédigera alors la bibliographie du parrain retenu, qui sera lue pour la cérémonie de baptême de la promotion, présidée par le ministre ou un général.

La cérémonie et ce parrainage ancre les futurs sous-officiers dans une histoire commune et autour d’un exemple.

Le culte du souvenir y est très fort et comme toutes les armes de l’armée de terre, la gendarmerie est placée sous la protection d’un Saint qui est Sainte Geneviève morte en 502. Ses cendres sont actuellement en l’église de de St Etienne du Mont à Paris.

La famille du parrain et les familles des jeunes futures gendarmes sont présentes. Ils remettront à la famille, un modèle de l’insigne de la promotion au nom de leur parent, qu’ils ont réalisé et porteront.

Après avoir prêté serment les jeunes gendarmes sont prêts à rejoindre leur première affectation s’ils ont été reçus  au certificat d’aptitude et, après avoir prêté serment au tribunal d’instance.

 

                                             DEVENIR GENDARME

 

La formation de gendarme adjoint volontaire se fait sur concours comportant une épreuve orale puis écrite

Le concours se déroule rapidement étant donné que les inscriptions sont ouvertes en permanence.

Cela implique, que l’on peut être appelé à passer la première épreuve seulement quelques semaines après s’être inscrit.

Il faut donc être préparé avant.

En cas de réussite à l’examen, le choix de l’école n’est pas possible. Vous serez incorporé dans l’une des écoles de la gendarmerie. Il y en a 7 en France

La formation de sous officier dure 1an, une partie école de 8 mois, une partie en unité de 4 mois

 

                   Les menaces auxquelles la France fait face sont diverses

 

Ce beau métier chargé de nous défendre, se complexifie et sera de plus en plus exigeant. Notre société  soucieuse des libertés individuelles,  demande à nos gendarmes d’avoir des savoirs de plus en plus nombreux

 

 Anne CHALONS 

Présidente Nationale