PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Les associations sont très nombreuses en France. Cette situation plus que satisfaisante, montre l’engagement des bénévoles. C’est une réalité nationale.

Malheureusement, cette réalité cache un grave problème, qui augmente chaque année, et a tendance à se généraliser. C’est celui du renouvellement des dirigeants de ces structures.

Généralement les statuts limitent la durée des mandats et le renouvellement est souvent fixé à trois mandats de trois ans successifs.

Malgré cela, les difficultés pour renouveler les instances dirigeantes se posent à de nombreuses  structures associatives.

Certaines raisons évoquées peuvent expliquer ce manque de motivation, l’absence de disponibilité, la responsabilité juridique, l’absence de formation.

En fait, il semble suivant « France Bénévolat » que la rétention pour garder le pouvoir, soit la raison principale et les anciens dirigeants privilégient souvent les résultats à court terme, au détriment d’un projet associatif à long terme. C’est très préjudiciable pour l’association.

Il est très difficile de se débarrasser d’un dirigeant bénévole et de ce fait, la structure est mise en difficulté par des problèmes de fonctionnement. Un départ non préparé constitue un risque pour l’association. Nombre d’associations n’en sont pas conscientes.

 

Face à cette situation il est important de pointer le grand âge des membres, de montrer les limites du bénévolat puisqu’il n’est pas possible de forcer les gens à participer, de savoir anticiper et de trouver une nouvelle équipe. Chercher de nouveaux membres concernés et motivés.

 

La transformation est une transition qui doit se faire en douceur 

 

Anne Chalons

Présidente Nationale