PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Madame Claude DAYON

Secrétaire Générale

                                                                                        UNION NATIONALE DU COMBATTANT

                                                                                        18 rue de Vézelay

                                                                                         75008 Paris

 

 

Caunes-Minervois, le 11 avril 2019

 

Monsieur le Président,

 

C’est en tant que Secrétaire Générale  de la Fédération Nationale Autonome des Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre (FNAPOG) que je m’adresse à vous sachant que le « Monde Combattant » rassemble tous ceux qui, anciens combattants, militaires,  victimes civiles d’acte de guerre ou de terrorisme œuvrent pour la mémoire des conflits depuis 1914/1918.

 

Notre association travaille pour obtenir la reconnaissance égalitaire de tous les Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre de parents reconnus « Morts pour la France » des conflits de 14/18, 39/45, Indochine et Algérie (AFN).

 

Suite à deux décrets de 2000 et 2004, certains Pupilles, enfants de parents, déportés dans des Camps d’extermination ou dans des camps de concentration, ayant été torturés et sont décédés, ont obtenu une reconnaissance de la France.  Ces deux décrets nous les approuvons totalement et ne voulons en aucun cas revenir sur cette reconnaissance.

 

Mais ces deux décrets ont créé une inégalité entre tous les Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre et là est notre combat.

 

La souffrance d’un enfant orphelin est la même quelle que soit la façon dont est mort son parent, la solitude, le manque d’amour, de conseil, de soutien d’un parent n’est pas différent, c’est l’absence totale de celui-ci qui déprime et affecte cet orphelin.

 

 

Afin d’obtenir la reconnaissance pour tous les Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre de ces conflits, nous souhaitons qu’un recensement officiel de la Nation de toutes ces personnes, qui sont actuellement âgées entre 65 et 95 ans voir peut-être plus, soit fait afin d’obtenir une aide qui leur permettra de terminer correctement leur vie sans les envoyer dans des EPHAD mouroirs. Leurs parents sont morts pour la Défense et la Liberté de la France, ils sont morts aux côtés des survivants qui furent leurs compagnons de combat et qui ont eu la chance de revenir et de pouvoir élever et éduquer leurs enfants. 

L’Etat qui a adopté ces Pupilles  ne doit pas les abandonner.

 

Nous avons adressé, lors du Grand Débat National,  une demande  pour que ce recensement se fasse officiellement,  et nous vous demandons votre soutien pour que celui-ci se réalise afin de pouvoir continuer notre combat.

 

Vous remerciant pour le soutien apporté par votre Association, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes sincères salutations.

 

Claude DAYON

Siège social de la Fédération Nationale Autonome Pupilles de la Nation Orphelins de Guerre
 2, Allée des Raisins – 11160 – CAUNES MINERVOIS (Aude)
Siret : 844 615 658 000 1 Siren : 844 615 658

Tél : 04 68 78 08 06  – 06 83 65 11 27

secretariat@fnapog.fr

www.fnpog.fr

Téléchargez le courrier au format PDF