PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Synthèse du questionnaire « Pupilles de la Nation – avril 2019

En complément de notre appel à Monsieur le Président de la République dans le cadre du Grand Débat, notre questionnaire concernant les « Pupilles de la Nation-Orphelins de Guerre » diffusé sur note site a été largement consulté et commenté.

  • Tout Pupille de la Nation et Orphelin de Guerre a ressenti durant son adolescence une énorme solitude et un grand mépris, les femmes seules étaient rejetées il en était de même pour leurs enfants.
  • La reconnaissance par les décrets 2000 et 2004 de la République, n’est accordée qu’aux victimes non combattantes, où se trouve, actuellement, le patriotisme en France ??? la division s’est faite, grâce à ces deux décrets, entre tous les pupilles reconnus  «  de la Nation ».
  • L’oubli total et vexant de la reconnaissance pour ceux qui ont combattu. Ils étaient militaires, ils n’étaient pas payés pour cela mais mobilisés par OBLIGATION.
  • Oui tous les enfants orphelins souffrent de la même douleur.
  • La France ne doit pas abandonner dans sa vieillesse un orphelin qui a combattu toute sa vie pour vivre décemment.
  • La reconnaissance par la Nation devient obligatoire à partir de 65 ans.
  • La France a le devoir de protéger et d’aider tous les enfants Pupilles de la Nation et Orphelins de Guerre surtout au moment de leur vieillesse.
  • L’ONACVG !!!! qui connait cette institution ??? de plus demander une aide est similaire au mot « mendier » …. Nous avons tous notre dignité, hélas c’est ce que l’Etat ne comprend pas (ils sont peut-être trop jeunes pour nous comprendre !)
  • Nous attendons l’EGALITE dans notre reconnaissance.

Ces réponses confortent notre démarche auprès du Gouvernement à faire comprendre que tout enfant orphelin de père ou de mère ou des deux, ressent la même douleur au plus profond de lui-même. Dire que la souffrance des uns est plus dure que celle des autres est totalement inadmissible. Certains ont fait ressortir ce fait afin d’obtenir leur reconnaissance, mais psychologiquement la souffrance est la même.

La France s’est sentie responsable voir même coupable de la destruction de certaines familles, ce que tout Pupille de la Nation et Orphelin de Guerre comprend et ressent également, mais tenir à l’écart d’autres Pupilles de la Nation et Orphelin de Guerre de parents « MORT POUR LA FRANCE » ne va absolument pas dans le sens de notre devise Nationale « Liberté, EGALITE, Fraternité ». Il est donc important qu’à l’aube de notre fin de vie, la France reconnaisse, enfin, tous ses enfants dont elle est « la Mère »  suite aux adoptions « de la Nation » faites par les Tribunaux.

FNAPOG

Secrétariat Général