PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

Brèves de dates : 13 au 30 Septembre 1939

13 septembre :
France :  le 1 er ministre E. DALADIER forme un cabinet de guerre :  il est lui-même ministre des affaires étrangères, ministre de la guerre et de la Défense Nationale. Ministre de la justice : Georges BONNET. Ministre de l’armement Raoul DAUTRY. Ministre du blocus Georges PERNOT.
Pologne : le gros des combats prend fin le 15 septembre voire le 19. Environ 150 000 polonais sont faits prisonniers par les allemands. Quelques troupes réussissent à s’échapper de Varsovie. Les bombardiers allemands s’en prennent aux civils.
14 Septembre :
Hongrie : le gouvernement non menacé par HITLER ne déclare pas sa neutralité.
Pologne : les forces allemandes commencent l’encerclement de. Varsovie. Des groupes ethniques ukrainiens attaquent de petites unités polonaises.
URSS : la PRAVDA lance une campagne de propagande anti-polonaise.
15 septembre :
Canada : le 1er convoi transatlantique britannique part d’Halifax en Nouvelle Ecosse. Tous les navires transportant vivres ou munitions seront escortés par la marine Britannique et Canadienne
Pologne : les troupes allemandes ont réduit l’armée polonaise de Poznan, le major général polonais JULIUSZ RƠMMEL1 refuse une reddition proposée par les allemands.
Roumanie : elle accorde l’asile aux réfugiés polonais……les militaires sont désarmés et internés.
URSS : armistice signé entre URSS et Japon suite aux incidents à la frontière Mandchourie/Mongolie.et ceci sous la pression allemande.
16 septembre :
Pologne : Varsovie est encerclée, le général CZUMA rejette l’ultimatum allemand. L’essentiel de l’armée polonaise 38 divisions d’infanterie, 11 brigades de cavalerie et 2 brigades motorisées est anéantie. HITLER refuse la proposition de ses généraux qui voulaient affamée la ville pour qu’elle se rende et demande de bombarder artillerie et aviation la ville. C’est la veille du Nouvel an juif et la Luftwaffe bombarde les quartiers juifs de la ville.
URSS : informe la Pologne que l’armée rouge entrera à l’est du pays le 17 septembre pour protéger les minorités biélorusses et ukrainiennes
17 septembre :
Pologne : les troupes soviétiques entrent en Pologne ne rencontrant qu’une faible défense, occupent les 1300 km de frontière ce qui surprend les polonais. Le gouvernement polonais fuit vers la Roumanie. Près de 40 000 polonais sont faits prisonniers à l’issue de violents combats à Brest-Litovsk
URSS : respectera la neutralité de la Finlande et reconnaît la Slovaquie comme un état indépendant
18 septembre :
Pologne : les forces soviétiques ont progressé de 100 km à l’intérieur de la Pologne.la 3 ème et 10 éme armée allemande attaquent Varsovie.
Roumanie : le président polonais MOSCICKI et le commandant en chef RYDZ-SMIGLY entrent en Roumanie et sont internés suite à la pression allemande
19 septembre :
France : le 1er corps d’armée britannique débarque
Pologne :  Hitler fait une entrée triomphale dans Dantzig, déclare que cette ville restera allemande pour toujours. Les soviétiques font leur jonction avec les allemands à Brest-Litvosk.la ville reste à l’URSS. Varsovie est bombardée sans relâche par la Luftwaffe.
20 septembre :
Grande Bretagne : 1er engagement entre la RAF et la Luftwaffe vers Aix la Chapelle. En réponse aux récentes propositions de conciliation d’Hitler la France et la Grande Bretagne font le serment de continuer le combat.
21 septembre :
Pologne : les forces allemandes continuent le bombardement de Varsovie.  Mise en œuvre du plan « Heydrich » qui contraint la déportation de 600 000 juifs venant de Dantzig et de l’ouest polonais pour être concentrés dans les ghettos des grandes villes.
Roumanie. le 1er ministre roumain CALINESCU est tué lors d’une embuscade cela à cause de son attitude à accueillir des réfugiés.
22 septembre :
Grande Bretagne : le conseil de guerre interallié se réunit dans le Sussex CHAMBERLAIN et ses ministres rencontrent DALADIER, le général GAMELIN, l’amiral DARLAN et M. DAUTRY.
Rationnement du carburant.
Pologne : les troupes de l’URSS avancent rapidement. Le général FRITSCH ex commandant en chef de l’armée allemande est tué devant Varsovie. HITLER visite le front et observe les opérations du haut d’un clocher.
23 septembre :
Allemagne :  les autorités annoncent que les combats ont pris fin en Pologne, l’armée polonaise a été vaincue, mise en déroute et faite prisonnière. Confiscation des postes de radio aux Juifs.
France : les alliés indiquent que des troupes allemandes ont contre attaqué sur le front de l’ouest mais sans succès.
Italie : MUSSOLINI confirme que son pays reste neutre. Il suggère que la « liquidation de la Pologne » peut aider à régler la paix en Europe.
24 septembre :
Allemagne : des bombardiers français font un raid sur la base allemande de construction de zeppelins à Friedrichshafen (au nord du lac de Constance situé au sud de l’Allemagne)
Pologne : les forces soviétiques entrent dans les champs pétrolifères de Galicie.
25 septembre :
Allemagne : Rationnement du pain et de la farine. Distribution de cartes de rationnement. Hitler ordonne le renforcement des attaques contre les navires alliés, et de mettre rapidement fin à la campagne de POLOGNE
Pologne : Varsovie résiste toujours malgré les incessants bombardements allemands par 400 avions.  Terroriser la population jusqu’à reddition est leur objectif.
26 septembre :
France : interdiction du parti communiste et dissolution des municipalités administrées par le PC. L’artillerie française tire sur les positions avancées allemandes de la ligne Siegfried
Grande Bretagne
 Le 1er lord de l’amirauté Winston CHURCHILL déclare que les britanniques ont remporté la guerre sous- marine, les pertes allemandes s’élevant à un ¼ ou 1/3 de la flotte U-Boot.
Pologne
 La 8 éme armée allemande de von BRAUCHITSCH vient renforcer l’attaque sur Varsovie. Puissants tirs d’artillerie, le centre de la ville est en feu. Les polonais parviennent à reprendre l’aéroport Mokotow, situé dans un arrondissement de Varsovie, et reconstruisent 6 avions.
27 septembre :
Allemagne :  HITLER dévoile ses plans pour attaquer à l’ouest rapidement, date du 12 novembre avancée. Les chefs militaires s’opposent à cette décision. HEYDRICH crée le RSHA service de sécurité et la gestapo.
Pologne : après 2 jours d’intenses bombardements, reddition de Varsovie.2 000 soldats et 10 000 civils ont trouvé la mort au cours de ce siège. Le général von BLASKOWITZ qui reçoit la capitulation autorise les officiers polonais à garder leur épée.
1/8 des immeubles détruit ,150 000 prisonniers.
28 septembre :
Grande Bretagne : l’amirauté dément l’annonce par la radio allemande de la destruction de navires britanniques à la suite de raids de la Luftwaffe.
Pologne : les derniers résistants polonais se rendent après 18 jours de combats.
URSS : RIBBENTROP et MOLOTOV signent le partage de de la Pologne.
29 septembre :
Allemagne ; la RAF perd 5 bombardiers en attaquant 2 destroyers allemands sur l’ile allemande d’Helgoland, au sud-est de la Mer du Nord.
Grande Bretagne : recensement national pour rationnement et mobilisation.
URSS : pacte signé avec l’Allemagne : l’URSS a liberté d’action sur la Lituanie, contrairement à ce qui avait été décidé avant. En contre- partie la ligne de démarcation germano-russe est déplacée vers l’est. Les allemands occupent la partie la plus riche de la Pologne : 189 000 km2 pour 22 millions d’habitants et la majorité des industries. Quant aux russes ils annexent pour l’agriculture 199 430 km2 de la Pologne et 13 millions d’habitants.
30 septembre :
Allemagne : déclare qu’elle coulera sans avertissements les navires marchands armés, puisque ces derniers ont attaqué des sous-marins allemands

  • France: formation à Paris d’un gouvernement polonais en exil, nouveau président RACKIEWICZ, 1er ministre et commandant en chef des armées le général Wladyslaw SIKORSKI2 (mort dans un accident d’avion à Gibraltar en juillet 1943 : accident ou complot ?). Ce gouvernement s’installera ensuite à Angers en Novembre 1939 puis partira ensuite à Londres en Jun 1940.

Grande Bretagne : envoi en France de gaz de combat pour répondre aux attaques chimiques allemandes.
 
 
En résumé : il aura fallu 35 jours à l’Allemagne et à l’URSS pour terrasser la Pologne, avec pour bilan :
                                            16 660 morts ou disparus, 32 000 blessés et 832 chars pour l’Allemagne.
                                           66 300 tués, 133 700 blessés et de 680 000 à 911 000 prisonniers suivant les sources pour la Pologne.
                                           737 tués, 1125 blessés pour l’URSS.
Quelques escarmouches se produiront encore jusqu’au 4 Octobre.
 
Notes :

  • 1 ) Prononcer ROUMEL en polonais. Homonyme du Général allemand Erwin Rommel.
  • 2 ) Homonyme du russe Igor Sikorsky (hélicoptère).

 
 
 
                                                 Fin de la « trilogie » de Septembre 1939

 Enfant dans les ruines de Varsovie