PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

 
 
                                                                         
Chalezeule, le 5 janvier 2018
 
Monsieur le Président de la République,
                                                                                           
Nous Pupilles de la Nation et Orphelins de guerre, nous sommes  des
“gilets jaunes”   révoltés, humiliés par le MEPRIS.
 Mépris car lettres sans réponse,
 Mépris car rejet de multiples questions écrites, orales, rejet de propositions de lois déposées en faveur de notre revendication!!
Et ce depuis des décennies!
Humiliés, par la non reconnaissance  de la mort de nos Pères !!!!! Leurs souffrances, notre souffrance, ont été graduées, mesurées, étiquetées, classées dans des tiroirs, étiquettes qui sont exhumées, lorsque ces revendications sont parfois examinées!
Au mot près, à la virgule près, les mêmes arguties nous sont opposées depuis des décennies.
Mais qui a osé, parmi ” les Hauts Fonctionnaires”, parmi les Conseillers, reconduire d’année en année cette “grille de mesure” !!!
Alors nous mêlons nos voix au mouvement qui s’est créé, celui des gilets jaunes!
Nous sommes âgés, l’Etat nous doit réparation, c’est inscrit dans le marbre  comme sont inscrits les noms de nos Pères sur les monuments et  dans nos coeurs!
Certains parlementaires sont à nos côtés et interpellent  Monsieur DARMANIN!
Les réponses de Madame DARRIEUSSECQ ont ouvert à nouveau cette plaie béante qui ne se cicatrisera jamais!!!!!! Nous les prenons comme une insulte à la Mémoire de nos Morts!
Nous sommes tous des Retraités, avec de petites retraites!
Vous serez le Président de la République qui reconnaîtra le sacrifice de nos Pères,  allègera le sort des plus démunis d’entre nous, vous serez celui qui honorera la dette de la l’ETAT!
Monsieur le Président, adoptés par la Nation, nous le sommes tout au long de notre vie, Orphelins nous le sommes à jamais!!!!
En ce jour de recueillement , de commémoration où depuis 2015, nous nous sommes appelés “Charlie”, nos pensées vont aux Familles, aux blessés, aux traumatisés qui ne se remettront jamais, malgré la mise en œuvre de cellules psychologiques, ce dont nous n’avons pas même pu bénéficier pour tenter d’alléger ces souffrances!
 
Christiane Dormois
Présidente  du Doubs
Vice Présidente Nationale de la FNAPOG