PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com


Promesses !!! Promesses ….. !!!! puis c’est circulez , il n’y a rien à avoir
LE DEVOIR MORAL DE L’ETAT ….. « BAFOUE »
Depuis des années les Pupilles de la nation Orphelins sollicitent les parlementaires de tous bords, dans tout le pays.
Aujourd’hui, il en ont « marre » de toutes les promesses, de tous les « je vous ai compris » … !! ou encore des « nous sommes à vos cotés » !! « nous vous soutenons » etc….etc… .
Tous sont des retraités âgés de 70 à 80 ans. Un certain nombre d’entre eux sont dans les manifestations actuelles certes pacifistes, un plus grand nombre encore, soutiennent le mouvement un gilet sur le pare brise.
Tous ont des pensions de misère, faute d’avoir pu, pendant et après la seconde guerre mondiale bénéficier d’une bonne éducation et de formations à la hauteur du préjudice que leur a causé l’ETAT en guerre, en leur prenant le seul soutien familial,parfois les deux .
Le mouvement social actuel des « Gilets Jaunes » et leur mois de mobilisation,a ouvert les yeux de nombreux pupilles de la nation encore incrédules ou naïfs .
Ils attendent que nos gouvernants actuels comprennent la colère générale.
Ils veulent que le gouvernement prenne conscience, que la souffrance générale c’est aussi l’expression dechaque souffrance, liées à l’injustice et au mépris général.
L’injustice, le mépris, les Pupilles de la Nation Orphelins de guerre le subissent depuis 18 ans. Ils sont favorables à ce mouvement social. Ils sont non violents, mais ils arborent sur leur pare brise ce Gilet symbole. Celui-ci accompagne leur symbole républicain habituel aux trois couleurs .
Pour les Pupilles, Orphelins, l’injustice catégorielle majeure liée à deux décrets qui indemnisent certains d’entre eux, en excluant les autres est injustifiable !
Cette injustice est reconnue et admise par tous les dirigeants. Elle mène souvent à des situations Ubuesques, mais surtout à la consolidation de la misère pour de nombreux Pupilles de la Nation Orphelins retraités !
Depuis 18 ans, les orphelins subissent le mépris de nos gouvernants successifs manipulés par les technocrates
Malgré les promesses de N.SARKOZY, les engagements de F.HOLLANDE, l’invitation de E.MACRON à l’Elysée et son soutien … Malgré les milliers de lettres, les centaines de questions posées aux divers gouvernements, la trentaine de proposition de loi déposées …tout est « resté lettre morte » et sans débat.
La technostructure dit« NON » et, ce sont des insultes à la mémoire de nos parents !!!!!!
Pour ces bureaucrates, le fait de « Mourir pour la France » doit être gradué. Il y a des morts dignes de la reconnaissance de la Nation et d’autres pas.. !
Pour ces fonctionnaires hautement qualifiés !!!, la souffrance d’un Orphelin doit être évaluée en fonction des conditions de la mort de son ou ses parent(s)
La mort était elle : Plus ou Moins Barbare… ! Le mort a été fusillé ou est mort au Champs d’ Honneur… il était Résistant ou Déporté ou Mobilisé et ou Prisonnier, victime civile ou malade !
Selon le cas la douleur de la mort est alors différente pour l’Orphelin ?
Ceux qui affirment cela sont ils des ORPHELINS???
Que savent-ils de cette souffrance pour en juger depuis un bureau administratif ?
Comment ces Orphelins Retraités peuvent -ils faire encore confiance . Ils sont pacifiques mais il ne croient plus dans la parole et dans le pouvoir des élus.
A 80 ans les Pupilles Orphelins pensent avoir payé très cher le rachat de la Patrie.
Ils accompagnent les revendications de tous ces Français pour que soient respectés la LIBERTE, L’EGALITE, et LA FRATERNITE pour tous, mais aussi pour les Pupilles retraités et leur pouvoir d’achat..
Ils ont tant donné à la Patrie.
Que faire, Que dire d’autre, dans un débat lorsque l’on est Pupille et Orphelin ?
Alors que l’EGALITE n’est pas respectée, entre tous les Morts pour la France.
Alors que l’Etat remet en cause l’EGALITE de traitement prévu par le statut de CLEMENCEAU en 1917.
Alors que n’est pas respecté le DROIT A REPARATION instauré dans le statut pour les orphelins
LE DEVOIR MORAL DE L’ETAT ne doit pas être bafoué . IL DOIT ETRE RESPECTE
« CE JOUR LA FLEURIRA LA JUSTICE.. »
 
 
La présidente Nationale Anne CHALONS
presidence@fnapg.fr
www.fnapog.fr
Télécharger l’édito au format PDF