PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com

   
                            
LE JOURNAL D’ANNE FRANCK
 Aujourd’hui, je vais vous présenter le livre intitulé « Le journal d’Anne Frank » écrit par la jeune auteure Anne Frank.
 Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort en Allemagne. Son père, Otto Frank et sa mère Edith Höllander tous deux Allemands d’origine juive, avaient une autre fille Margot. Les Frank vécurent à Francfort jusqu’en Août 1933, et avec l’arrivée d’Hitler au pouvoir et la montée du nazisme ils ont préféré quitter l’Allemagne pour se réfugier à Amsterdam, Pays-Bas.
Au début, ce livre est basé sur le journal intime d’Anne Franck. C’est à la fin de la seconde guerre mondiale qu’une amie du père d’Anne Frank retrouve le journal puis le donne à son père qui décidera par la suite de le publier et qui touchera le cœur des hommes et des femmes dans le monde entier pendant des décennies.
L’histoire :
Ce livre est l’histoire d’Anne Frank, jeune fille de 13 ans juive qui a son anniversaire, le 12 juin 1942, reçoit un journal intime. Ce qui deviendra par la suite son confident, elle le prénomme Kitty. Elle vit alors avec ses parents et sa grande sœur Margot tranquillement à Amsterdam malgré la guerre jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils vont être obligés de se cacher des nazis. Ils s’installent en juillet 1942 dans une Annexe de l’immeuble 263 Prinsengracht et vécurent ainsi dans la clandestinité pendant plus de 2 années.
Les personnages :
Après leur installation dans l’Annexe, une autre famille juive vient les rejoindre il s’agit de la famille Vaan Dan. Elle est composée du fils, Peter Van Daan, de la mère et du père. Ils seront aussi rejoints par un dentiste. Anne éprouvera des sentiments pour Peter et se confiera dans son journal.
Pendant qu’ils sont enfermés dans l’Annexe, ils sont épaulés par des protecteurs, par exemple le père d’Anne qui est le gérant d’une société de conservateur pour confitures, est aidé par ses comptables non juifs : ils font les courses récupèrent des informations pour savoir s’ils sont en danger ou non. Ils mettent aussi en place un leurre : ils font croire aux gens que la famille est partie en Suisse. Tout se passa bien jusqu’à ce que les protecteurs disparaissent, l’un d’entre eux souffre d’un cancer et va mourir. Un autre protecteur s’est fait renversé par une moto d’un SS et l’autre est bien malade. Petit à petit, ils voyaient les juifs perdre leurs droits : pas de bus, pas de voiture, pas de travail, pas de vélo et ils devaient porter une étoile jaune sur leurs vêtements pour les distinguer.
En Août 1944, les services secrets allemands débarquent dans l’Annexe et emmènent les refugiés.Ils leurs font d’abord croire qu’ils vont allez habiter dans les pays de l’Est mais tout le monde savait qu’ils mentaient, on parlait alors de camps de travail nazis.
Anne et les membres de sa famille sont capturés le 4 aout 1944 sur dénonciation puis déportés à Auschwitz Birkenau puis à Bergen Belsen.
Le passage que j’ai choisi se situe à la fin du livre p 326. Lecture de Chère Kitty à dans une vingtaine d’année.
Pourquoi j’ai choisi ce passage : parce qu’Anne est pleine d’espoir, elle espère la fin de la guerre proche, la mort d’Hitler et la victoire des Alliés
Pourquoi j’ai choisi ce livre : J’ai découvert ce livre, il y a 2 ans, il m’a été offert, je savais ce qu’il s’était passé pendant la seconde guerre mondiale et ce livre est un parfait témoignage de cette époque.
J’ai aimé ce livre car l’histoire d’Anne Frank me touche particulièrement, c’est l’histoire d’une adolescente comme vous et moi qui parce qu’elle est née à cette époque là et parce qu’elle est juive n’a pas pu vivre LIBRE et j’ai voulu vous faire découvrir ce livre pour que son quotidien bouleversant ne sombre pas dans l’oubli.
Merci
Sacha VILDIER  4B                                                                        Novembre 2018
 

C’est ainsi que le devoir de mémoire se transmet au sein de nos Familles!
Sacha a résumé la vie d’Anne Franck, lors d’un exercice oral de présentation d’une lecture qui l’a marqué, devant professeur et camarades de classe!
Il a fait ce choix et nous vous faisons partager son récit!
Preuve en est que ces jeunes adolescents sont réceptifs  et qu’ils savent entendre les souffrances engendrées par les guerres!
 Ils sauront nous relayer! Bravo