PUPILLE ORPHELIN 23, rue de Bretagne 14000 Caen 06 60 14 53 62 pupille.orphelin@gmail.com
Cette formule a permis l’échange de nombreuses cartes postales durant la première guerre mondiale,échappant ainsi à la censure.
Les hommes étaient au front, les épouses, les soeurs ont vaillamment repris, qui les travaux de la ferme, qui les emplois dans les usines…..
Elles ont contribué, assuré l’économie de notre pays, tentant de maintenir ce lien avec les êtres chers qui nombreux ne reviendront pas ou reviendront brisés à jamais!
Agnès Côte, professeur d’histoire fait revivre cette époque au travers de l’échange de ces précieuses cartes postales.