Réponse Président de la République au Sénateur Longeot